INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

La Flèche Wallonne

14eme l’an dernier, Q. Hermans revient solidement accompagné


Après avoir clôturé sa campagne des classiques flandriennes de façon impressionnante sur Paris-Roubaix (1.UWT), Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux focalisera son attention sur les Classiques ardennaises avec la Flèche wallonne (1.UWT) ce mercredi.

Longue de 202,1 kilomètres, la 86ème édition s’élancera de Blégny (Liège) et empruntera son célèbre mur de Huy à trois reprises. Les coureurs traverseront la province de Liège par la Côte de Tancrémont et la Côte des Forges avant de rejoindre le parcours local de 31,5 kilomètres.

Dans ce circuit local à couvrir trois fois, la Côte d’Ereffe (2km à 5.8%) et la Côte de Cherave (1.4km à 7.9%) se dresseront sur le passage des coureurs avant le mur de Huy (1.3km à 9.4%), au sommet duquel est jugé l’arrivée, tradition oblige.

Quatorzième l’an dernier lors de sa première participation, Quinten Hermans revient avec une troisième place d’étape acquise sur le Tour du Pays basque en début de mois. Lui aussi auteur d’un podium sur le Tour de Sicile, Domenico Pozzovivo sera accompagné de Simone Petilli et Georg Zimmermann, qui l’avaient accompagné dans les contrées de Vini Zabù la semaine dernière.

La sélection dirigée par Valerio Piva et Hilaire Van der Schueren pourra également s’appuyer sur Jan Bakelants, qui se présentera au départ de la Flèche wallonne pour la douzième fois de sa carrière. Les jeunes Laurens Huys et Théo Delacroix complètent la sélection de sept coureurs.

"Mon mois d’avril avait commencé sur les chapeaux de roue avec une troisième place sur le Tour du Pays basque. Malheureusement, je n’ai pas été épargné par la vague de maladie qui a affecté le peloton, ce qui m’a contraint à observer du repos. J’ai pu reprendre les entraînements et augmenter en intensité, notamment le weekend dernier sur les routes de la Flèche wallonne et de Liège-Bastogne-Liège. J’ai pu constater que la Côte de Cherave, qui ne figurait pas sur le tracé de la Flèche l’an dernier, est assez difficile. Elle est particulièrement raide et ce, dès les premiers pourcentages. Compte tenu des côtes présentes dans le circuit local, qui sont habituellement peu exploitées, je m’attends à ce que la sélection s’opère à nouveau par l’arrière du peloton dans cette édition. La clé sera de faire la course la plus économe en énergie possible afin de se présenter au pied du mur de Huy avec des jambes relativement fraîches."

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner