INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Volta a la Comunitat Valenciana

A. Kristoff prêt à « concrétiser le travail réalisé avec le train de sprint »


Pour la première fois depuis 2016, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sera au départ du Tour de la Communauté valencienne (2.Pro, 2-6/02), une course par étapes de cinq jours sur la côte est de la péninsule ibérique. Cette épreuve s’articule en quatre étapes traversant la communauté autonome du nord au sud, et une courte étape en guise de clôture aux abords de sa capitale Valence.


Mercredi, les coureurs auront droit à une entrée en matière particulièrement exigeante. La route ne fait que monter entre le départ à Les Alqueries et le sommet de El Remolcador (10 km à 4,2%), situé à mi-parcours du tracé de 166,7 kilomètres. Une longue traversée de la vallée les mènera aux ascensions de Collado de Ayodar (3,9 km à 5,4%) et de Torralba del Pinar (4,6 km à 6,9%), comprises dans les 15 derniers kilomètres.


Les difficultés de la deuxième étape sont quant à elles concentrées au milieu du parcours reliant Bétera à Torrent en 171 kilomètres, une journée qui pourrait être considérée comme de transition au vu du profil qui attend le peloton le lendemain. Une arrivée à 1188 mètres d’altitude, au sommet de l’Alto de las Antenas del Maigmo Tibi (9,9km à 7,5%) où figure des secteurs non-asphaltés, ponctue l’étape de vendredi à travers le massif de Aitana, dans la province d’Alicante.


Le peloton rejoindra Torrevieja depuis Orihuela lors de la quatrième journée, sur un parcours de 193 kilomètres où seule une côte est répertoriée en début de course. L’épreuve se clôture par une étape courte aux abords de la capitale de la communauté autonome, où les sprinteurs devraient se disputer la victoire au bout des 92 kilomètres.


Alexander Kristoff, Andrea Pasqualon, Barnabás Peák, Adrien Petit et Loïc Vliegen poursuivront leur programme de course dans la péninsule ibérique après avoir ouvert leur saison à Majorque une semaine plus tôt. Sous la direction de Aike Visbeek et Steven De Neef, ils seront accompagnés du Norvégien Sven Erik Bystrøm, qui représentera la World Team pour la toute première fois, et du Belge Dimitri Claeys, qui effectue son retour dans l’équipe belge depuis son passage en 2016.


« J’ai démarré ma saison aux côtés de Biniam, qui nous a offert la victoire à Alcudia. Gagner si tôt provoque toujours un effet positif sur le collectif, il y a davantage de sérénité. On décèle tout de suite une excellente harmonie dans le groupe et il n’est finalement pas surprenant de voir les bonnes performances en découler. En ce qui me concerne, je me suis préparé afin d’être au rendez-vous dès mes premières compétitions. Je me sens bien physiquement et prêt à concrétiser le travail que nous avons réalisé avec le train de sprint. J’ai hâte de débuter cette épreuve dans la région valencienne car nous aurons plusieurs opportunités, trois exactement. Nous avons une sélection de grande qualité et nous devrons faire preuve de confiance en nous pour saisir chacune de ces occasions. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner