INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Eschborn-Frankfurt

A. Pasqualon 4ème au sprint après un numéro de Zimmermann

Sous la direction de Valerio Piva, les coureurs de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux ont joué les premiers rôles sur la classique de Eschborn-Francfort (1.WT, 19/09) ce dimanche. Alors que cinq échappés avaient animé la première moitié de course dans les hauteurs du Taunus, l’Allemand Georg Zimmermann a déclenché une première fois les hostilités au sein du peloton, se montrant une nouvelle fois actif sur ses terres.

Si sa première tentative peu après le sommet de Billtalhöhe (2.7 km à 5,9%) s’est avérée infructueuse, Zimmermann a ensuite accroché un groupe d’hommes forts sorti dans le troisième passage du Mammolsheim (2.3 km à 7,6%). Parmi les 16 coureurs qui composaient la nouvelle tête de course, on retrouvait non seulement le récent meilleur jeune du Tour d’Allemagne, mais aussi Lorenzo Rota, revenu de Toscane avec deux top 5 en milieu de semaine.

Ces seize leaders devaient cependant manœuvrer avec une faible avance, excédant à peine la minute, alors que toutes les ascensions avaient été gravies et que les équipes de sprinteurs disposaient de 40 kilomètres de tronçon favorable pour ramener les fuyards. C’était sans compter sur la pugnacité de Zimmermann, qui s’est détaché seul avec Scaroni (Gazprom), et a su tenir en respect le peloton pendant 20 kilomètres dans les faubourgs de Francfort.

Se tenant prêt à participer au sprint massif, Andrea Pasqualon était victime d’une crevaison à 10 kilomètres de l’arrivée. Mais au prix d’un gros effort collectif, l’Italien a repris le contact avec la meute et a même bénéficié d’un admirable travail de positionnement de Zimmermann pourtant bien entamé. Le sprinteur de 33 ans a donc pu se mêler aux explications finales, et il a pris la quatrième place sur la ligne, réitérant sa performance de référence sur une classique World Tour acquise sur cette même épreuve en 2018.

« Comme chaque saison, je m’étais intensément préparé pour cette période des classiques d’automne avec un gros volume d’entraînement en plus de mon rôle au service de mes coéquipiers. Cette semaine était venu le temps pour moi de profiter du formidable soutien de l’équipe. Aujourd’hui, j’étais dans un fauteuil grâce à la présence de Lorenzo Rota et Georg Zimmermann à l’avant. J’ai malheureusement crevé sous la banderole des 10 derniers kilomètres, mais mes coéquipiers ont pu me ramener à temps pour que je puisse participer au sprint. Cette 4ème place est le reflet de mon travail acharné de ces deux derniers mois et suis convaincu de pouvoir réaliser d’autres belles performances dans les échéances à venir ! »

« J'aime courir offensivement, surtout lorsque j’ai l’occasion de me montrer sur les routes de mon pays ! Traditionnellement, cette course se termine par un sprint massif, mais j'ai tout fait pour que cette édition soit une exception. Après avoir été repris dans le centre de Francfort, j'ai tout donné pour amener Andrea Pasqualon aux avant-postes. Sa quatrième place est un excellent résultat, je suis fier d’avoir contribué à cette réussite collective ! Inutile de dire que je suis très content de ma forme actuelle et j'ai hâte de profiter de ces bonnes jambes à l’occasion de ma deuxième participation au Championnat du Monde avec les pros ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner