INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

GP de Denain

Adrien Petit (3ème) récompense une superbe course d’équipe


Ce jeudi, la World Team belge évoluait sur les routes du Grand Prix de Denain (1.Pro, 17/03), une classique de la Porte du Hainaut qui couvrait exactement 200 kilomètres et comportait douze secteurs pavés, tous répartis en deuxième moitié de parcours.

Derrière l’échappée de cinq coureurs qui s’était constituée dans la première heure, Hugo Page s’est engagé seul en contre-attaque à l’entrée du troisième secteur de Maing-Querenaing, le plus long de l’épreuve (2500 mètres). Le Français de 20 ans a repris des coureurs lâchés de la tête de course, et a réussi à faire perdurer son offensive jusqu’à l’entrée du septième secteur, soit à 46 kilomètres de l’arrivée.

Immédiatement après, Page est venu prêter main forte à ses équipiers qui avaient entretemps pris le contrôle du peloton, provoquant un regroupement général à l’entrée du huitième tronçon pavé. Derrière cinq nouveaux coureurs partis dans ce secteur de Monchaux-sur-Ecaillon – Maing, l’intégralité de la sélection dirigée  s’est engagée en poursuite, à l’exception de Taco van der Hoorn victime d’une chute quelques kilomètres plus tôt.

Les 25 derniers kilomètres ont donné lieu à une intense chasse derrière le quintet, l’écart était maintenu aux alentours des 25 secondes sous l’impulsion de l’équipe belge, la mieux représentée dans un peloton réduit à sa plus simple expression. Les relais de Kévin Van Melsen, Page, Julius Johansen et Dimitri Claeys ont fini par payer, et sous la flamme rouge un nouveau regroupement s’est opéré.

Emmené par ses équipiers, Adrien Petit a été le premier à produire son effort à 300 mètres de la ligne. Au terme d’un puissant sprint, le natif d’Arras termine à la troisième place, son meilleur résultat en huit participations, décrochant au passage le deuxième podium en deux jours de la World Team belge. Son compatriote Page, en dépit des nombreux efforts, accroche le top 15.

« Lorsque nous avons constaté que les secteurs pavés ne provoquaient pas une importante sélection et que le vent ne soufflait pas comme escompté, nous avons choisi de miser sur mon option. Mes coéquipiers ont réalisé un travail fantastique dans le but de combler l'écart avec les cinq hommes de tête dans la finale, je voulais tout faire pour les récompenser. Dans les derniers hectomètres, j’ai jailli par la droite et j'ai exploité mon élan pour lancer le sprint. Avec du recul, sans doute ai-je porté mon effort un peu trop tôt car je pense avoir eu les jambes pour gagner, mais je suis avant tout ravi de pouvoir offrir ce podium à l’équipe. J’avais perdu l’habitude de jouer ma carte personnelle car j’affectionne vraiment mon rôle de poisson-pilote. L'hiver dernier, nous avions soigneusement réfléchi avec la cellule performance sur la pertinence d’inscrire ce GP de Denain à mon programme en vue de Paris-Roubaix, ou s’il était plutôt préférable que j’accompagne Alexander Kristoff dans les classiques italiennes. En fin de compte, je suis heureux que cela aboutisse à ce si beau résultat et le tout, devant mon public ! »

« J’ai vécu une magnifique journée au sein de cette équipe solide et soudée, et le podium d’Adrien Petit constitue la cerise sur le gâteau. Personnellement, je suis satisfait de ma contribution au service du collectif, sachant que je ne me sentais pas à 100% la semaine passée. Un peu par le fruit du hasard, je suis parvenu à creuser un écart dans un des secteurs pavés et j’ai poursuivi mon effort dans l’optique d’anticiper. Nous avons démontré une forte présence collective dans le final et c’est pourquoi nous étions confiants dans l’hypothèse d’une arrivée groupée. Notre équipe avait la capacité de gagner aujourd’hui et j’en suis fier. À présent, je vais me rendre sur la Classic Loire-Atlantique et Cholet Pays de la Loire sous les couleurs de l'équipe de France ce weekend. Ce sera une opportunité pour moi de tenter ma chance, j'ai déjà hâte ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner