INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de France

Alexander Kristoff (4ème) : « Nous avions le meilleur train »


Ce mardi, les coureurs de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux disputaient la quatrième étape du Tour de France, la première sur le sol français. Unis autour du Norvégien Alexander Kristoff, ils ont une nouvelle amené le sprinteur dans d’excellentes dispositions à l’entame de la dernière ligne droite, concourant pour la deuxième place derrière la maillot jaune Van Aert qui était parti dans la dernière ascension. 

La Côte du cap Blanc-Nez, l’ultime difficulté répertoriée dans cette étape entre Dunkerque et Calais, avait en effet scindé le peloton suite à une accélération brutale. Alexander Kristoff s’était accroché et il a pu ensuite compter sur Georg Zimmermann, Sven Erik Bystrøm et Andrea Pasqualon pour l’emmener. Le jour de ses 35 ans, le Norvégien termine à la troisième place du peloton, la quatrième de l’étape.

« Mes coéquipiers m'ont offert un bel anniversaire. Ils ont été excellents, et grâce à Sven Erik Bystrøm et Andrea Pasqualon, j'étais le coureur avec le meilleur train de sprint dans le dernier kilomètre. Grâce à leurs efforts, j'ai été en mesure de lancer le sprint en premier juste avant le panneau des 200 derniers mètres. J’étais peut-être un peu trop enthousiaste, mais je voulais m'assurer d’avoir un temps d’avance sur des adversaires rapides comme Jasper Philipsen. Au final je n'ai été dépassé que par deux coureurs, je peux m’en contenter. La fatigue va progressivement commencer à s’installer dans les organismes des sprinteurs et cela signifie qu'il y aura plus d'opportunités pour nous. Collectivement, nous pouvons tirer des enseignements positifs de notre prestation, en vue des prochaines étapes »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner