INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Ronde van Vlaanderen

Alexander Kristoff : « J’ai donné absolument tout pour ce top 10 »


Ce dimanche, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux disputait le deuxième Monument de la saison à l’occasion du Tour des Flandres (1.UWT, 03/04), 106ème du nom, qui reliait Anvers à Audenarde sur un tracé de 272 kilomètres comportant au total dix-huit ascensions et sept tronçons pavés.

Et grâce à l’inusable Taco van der Hoorn, la World Team belge a une fois de plus pu être représentée à l’avant de la course. Le Néerlandais avait flairé le bon coup et intégré l’échappée matinale de neuf coureurs partie 10 kilomètres après le départ depuis la Grand-Place anversoise.

Taco van der Hoorn avait entamé le premier des trois passages du Vieux Quaremont, qui ouvrait le bal des difficultés dans les Ardennes flamandes, avec une avance de quatre minutes. Cet écart est resté stable jusqu’à 100 kilomètres de l’arrivée, quand plusieurs contre se sont enclenchés à l’approche du Valkenberg.

Au même moment, Alexander Kristoff était victime d’une crevaison de la roue arrière, mais bien aidé par Tom Devriendt, le Norvégien a rapidement pu reprendre sa place dans le peloton. Peu avant le Berg Ten Houte, Aimé De Gendt et Boy van Poppel étaient impliqués dans une chute, heureusement sans gravité.

En dépit des multiples accélérations entre les favoris, van der Hoorn a abordé le deuxième passage du Vieux Quaremont en tête, et résisté jusqu’au sommet, soit à 50 kilomètres de l’arrivée. Présent avec les meilleurs au pied du Koppenberg, Alexander Kristoff était accompagné de De Gendt, Devriendt et Andrea Pasqualon.

Dans la dernière heure de course, Kristoff et De Gendt ont bataillé dans le premier groupe de poursuite derrière un quintet. Au terme de plus de six heures d’effort, l’ancien champion d’Europe a accroché la dixième place. C’est la huitième fois en onze participations que le Norvégien se classe parmi les dix premiers du Ronde.

« Je n'ai pas compté le nombre de fois où je me suis mis dans le rouge aujourd’hui, mais je me souviens que la dernière fois était à 200 mètres de la ligne ! J'ai donné absolument tout ce que j’avais pour obtenir cette place dans le top dix. C'était sans doute le meilleur résultat possible aujourd'hui, car sur le Koppenberg je n'étais tout simplement pas assez fort pour suivre les meilleurs. Avant cela, j'avais perdu un peu d'énergie à cause d'une crevaison, mais avec l'aide de Tom Devriendt je suis revenu rapidement et j’ai pu entamer l’ascension de Berg Ten Houte dans le peloton. Je suis assez satisfait de ma performance et heureux que nous ayons atteint l’objectif que l’équipe avait fixé ! »

« J’ai énormément donné pour intégrer l’échappée matinale, et ça en valait la peine. Être le premier à entamer le deuxième passage du Vieux Quaremont était un sentiment fantastique, j’ai eu la chair de poule au milieu de ces rangées de spectateurs ! J’aurais aimé survivre un peu plus longtemps cependant, car une portion favorable m’attendait après la difficulté suivante, le Paterberg. Après, je suis arrivé au sommet du Paterberg aux côtés de Aimé De Gendt et j’ai pu l’aider à rentrer sur le groupe devant nous, avec Alexander Kristoff. Mon rôle était de me rendre utile auprès de mes leaders dans la finale en anticipant et on peut dire que j’ai mené à bien ma mission ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner