INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Clasica de Almeria

Alexander Kristoff récompense un travail collectif exemplaire


Le Norvégien Alexander Kristoff, aligné ce dimanche sur la Clasica de Almería (1.Pro, 13/02), a conclu une prestation collective exemplaire en décrochant au sprint sa première victoire de 2022, la deuxième de la saison pour l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux.


Tout au long de l’épreuve, la World Team belge est restée unie dans le peloton, d’abord derrière un trio qui s’était échappé après une heure de course. Le Français Théo Delacroix et le Néerlandais Taco van der Hoorn ont contrôlé le rythme de la meute dans la première partie de course, qui comportaient trois ascensions : l’Alto de Celin, Alto de La Alqueria et Alto de Fuente Marbella.


L’écart avec ce trio de tête est resté stable, aux alentours de quatre minutes, avant de fondre sous l’impulsion de Barnabás Peák et des autres formations intéressées par un sprint massif. Le regroupement général s’est opéré à 18 kilomètres de l’arrivée et les coéquipiers de Kristoff ont entamé les trois tours de circuit locaux autour de l’homme désigné pour conclure l’emballage final.


Successivement, Dimitri Claeys et Taco van der Hoorn ont ramené le train de sprint aux avant-postes à l’approche de la flamme rouge. Andrea Pasqualon a entamé son effort aux 400 mètres avant de céder le passage au dernier rempart, Adrien Petit, qui a mis sur orbite l’ancien champion d’Europe. En s’imposant à Roquetas de Mar, Kristoff décroche sa 82ème victoire professionnelle, la toute première de sa carrière dans la péninsule ibérique.


« Je suis très fier de ma première victoire de la saison, la première de ma carrière en Espagne ! Je la dois à toute l’équipe, elle a été formidable du premier au dernier kilomètre. D’abord pour contrôler l'écart avec le groupe de tête, ensuite dans les tours de circuit avec de nombreux passages techniques. L'approche du sprint a été assez chaotique à cause du vent de face, mais ils ont malgré tout réussi à me guider vers la meilleure position possible dans la dernière ligne droite. Le sprint était cependant loin d’être gagné en raison du vent de face mais heureusement j'avais assez de force dans les jambes achever le travail de l'équipe ! Ce succès si tôt dans la saison me fait beaucoup de bien. Je n’ai gagné que deux fois l’an dernier, donc cette victoire confère beaucoup de confiance en vue des classiques et des autres échéances à commencer par le Tour d’Algarve la semaine prochaine. »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner