INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Paris-Chauny

Andrea Pasqualon confirme et termine troisième


Les hommes dirigés par Jean-Marc Rossignon ont décroché un nouveau podium dans l’Hexagone à l’issue d’une nouvelle prestation collective exemplaire sur la Classique Paris-Chauny (1.1, 26/09). Venus avec plusieurs options en cas d’arrivée au sprint, les coureurs de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux avaient d’abord placé l’un des leurs à l’avant de la course en la personne de Jonas Koch.


L’Allemand était sorti derrière l’échappée matinale en compagnie d’un autre coureur dans la Côte de Coussy-le-Château. À deux, ils sont parvenus à boucher un écart d’une minute trente pour occuper ensuite la tête de course durant 90 kilomètres, jusqu’à l’avant dernier tour de circuit dans les rues de Chauny.


La pluie a fait son apparition à l’approche du sprint massif et causé une chute impliquant notamment l’Italien Riccardo Minali, heureusement sans gravité. Son compatriote Andrea Pasqualon a fait parler sa pointe de vitesse pour prendre la troisième place sur la ligne, permettant à l’équipe de repartir de l’épreuve avec un troisième podium en quatre participations.


« Nous avons adopté un comportement proactif aujourd'hui avec Jonas Koch dans le groupe de tête. Jonas avait lui-même les capacités de régler tout le monde au sprint si son échappée allait au bout. Cependant les équipes de sprinteurs ont pris le contrôle du peloton et forcé un regroupement. J’ai pu compter sur le soutien de Théo Delacroix, Wesley Kreder et Loïc Vliegen pour me positionner à l’approche du sprint. Philipsen était l’homme à suivre sur le papier, je voulais donc anticiper. Malheureusement, je suis entré en contact avec Bouhanni après le dernier virage, ce qui a contrecarré mon plan. Je manque de peu la deuxième place mais je réessaierai ce mercredi sur l'Eurométropole Tour, car  c’est aussi un parcours qui me convient ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner