INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Circuit de Wallonie

Andrea Pasqualon décroche la dixième victoire de la saison


Ce jeudi, Andrea Pasqualon a obtenu le dixième succès de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux en remportant le Circuit de Wallonie (1.1) grâce à un sprint puissant et au terme d’une nouvelle prestation collective exemplaire.



La World Team avait pris ses responsabilités, évoluant à domicile sur un parcours qui empruntait notamment les routes de Binche avant de rejoindre le circuit local carolo. L’équipe a ainsi roulé derrière l’échappée matinale et s’est maintenue en tête du peloton, à l’abri des coups de bordures qui sont apparus à la mi-course.



Le circuit local sélectif, qui devait être accompli à trois reprises, a conduit un peloton d’une cinquantaine d’unités vers Mont-sur-Marchienne, où est situé l’arrivée. Propulsé par cinq équipiers, Pasqualon a abordé les 1000 derniers mètres idéalement placé.



L’Italien a successivement déposé Philippe Gilbert aux 200 mètres, puis Axel Zingle dans les 50 derniers mètres pour décrocher sa première victoire en trois ans, sa septième sous les couleurs de l’équipe wallonne.

« Ma dernière victoire remonte à trois ans, c'est pourquoi c’est un succès très gratifiant ! Me sacrifier au service de mes coéquipiers confère une énorme satisfaction, aussi j'avais très envie de gagner moi-même. Aujourd'hui était l'occasion rêvée, car le parcours me convenait comme un gant et arpentait les routes de nombreux partenaires de notre équipe, nous étions comme à domicile. Cette victoire n'est donc pas seulement importante pour moi, mais aussi pour toute la famille Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux. J’en fais partie depuis maintenant six ans, je tiens à remercier Jean-François Bourlart et tous les partenaires pour leur confiance. » « Mes coéquipiers ont cru pleinement en mes chances et m'ont excellemment entouré aujourd'hui. Tant dans la phase initiale, nerveuse avec des bordures à hauteur de Binche, et ensuite dans la finale vallonnée. Ils m'ont placé dans d’excellentes dispositions dans les derniers kilomètres pour que je puisse réagir à l'attaque de Axel Zingle. J'ai senti que c'était le bon moment et j'ai sauté dans la roue de Philippe Gilbert. Je gardais Zingle en point de mire, et grâce à un timing parfait, je l'ai dépassé dans les derniers mètres. C'était un moment fantastique. » « Après quelques classiques et la reconnaissance de l’étape pavée du prochain Tour de France, je vais poursuivre avec un stage d'altitude avec l'équipe  en Andorre, afin de pleuviner ma condition et préparer mes prochains objectifs. Collectivement, nous sommes particulièrement solides en cette période de l'année, je suis de près les performances de mes coéquipiers sur le Tour d'Italie. Je suis très heureux que nous puissions ajouter cette nouvelle victoire dans notre escarcelle. »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner