INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Amstel Gold Race

Andrea Pasqualon entend profiter du nouveau calendrier


Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux inaugurera les classiques ardennaises avec la 56ème édition de l’Amstel Gold Race (1.UWT, 10/04) qui se tiendra exceptionnellement cette année le dimanche entre le Tour des Flandres et Paris-Roubaix. Après une édition 2021 en circuit, l’épreuve retrouve un parcours varié, avec 33 ascensions répertoriées sur les 254 kilomètres à travers le paysage vallonné du Limbourg néerlandais.

Une mise en jambes de 56 kilomètres depuis Maastricht amènera les coureurs vers le premier passage sur la ligne d’arrivée à Berg en Terblijt, commune voisine de Valkenburg. Après quoi ils entameront trois grandes boucles, chacune précédée d’un passage sur le Cauberg (0,8 km à 6,6 %). Dans la première grande boucle, le Camerig et le Gulpenberg (gravis sur deux versants différents) en plus du Dreilandenpunt seront les difficultés notoires.

La deuxième boucle emprunte d’abord les pentes du Geulhemmerberg (0,7 km à 6,6 %) et du Bemelerberg (1 km à 4,4 %), puis un troisième versant du Gulpenberg situé à 51 kilomètres de l’arrivée. Une succession rapide du Kruisberg, de l’Eyserbosweg, du Fromberg, du Keutenberg et du Cauberg conduit à l’avant-dernier passage sur la ligne d’arrivée à 21 kilomètres de la fin. Ce dernier comporte les montées de Geulhemmerberg et du Bemelerberg, dont les sommets trônent respectivement à 19 et 7 kilomètres de l’arrivée.

Auteur de plusieurs échappées au long court cette saison dont une de 200 kilomètres sur le Tour des Flandres dimanche dernier, le Néerlandais Taco van der Hoorn évoluera à domicile pour la première fois cette saison. Il sera accompagné par l’Italien Andrea Pasqualon (12e de A travers les Flandres, 14e de Gand-Wevelgem), qui participera à l’épreuve pour la quatrième fois. Cinq Belges seront à leurs côtés, dont Jan Bakelants (13ème en 2016) qui en sera à sa neuvième participation. Baptiste Planckaert retrouve des routes qui l’ont conduit à la 14ème place sur la Volta Limburg Classic samedi dernier. Aimé De Gendt, Tom Devriendt et Kévin Van Melsen complètent la sélection dirigée par Aike Visbeek et Hilaire Van der Schueren.

« Amstel Gold Race est une classique qui devrait convenir à mon profil, d’autant plus que cette année le changement de calendrier me permettra de profiter ma forme des classiques flandriennes dans l’optique d’un bon résultat. J’ai puisé loin dans mes ressources ces dernières semaines, notamment sur le Tour des Flandres. Après plusieurs jours de récupération chez moi en Italie, je suis maintenant gonflé à bloc. Cela fait trois ans que je n’ai plus participé à la course, il était donc important pour moi de reconnaître le parcours avec l’équipe ce vendredi. J’ai pu ma familiariser avec chacune des bosses, il est essentiel de connaître le tracé presque sur le bout des doigts en raison des nombreuses routes étroites. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner