INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Amstel Gold Race

Andrea Pasqualon se bat jusqu’au bout


La World Team belge entamait les Classiques ardennaises à l’occasion de la 56e édition de l’Amstel Gold Race (1.UWT) qui se tenait exceptionnellement le dimanche avant Paris-Roubaix. Contrairement au tracé en circuit l’an dernier, les coureurs ont concouru sur un parcours 254 kilomètres dans le Limbourg néerlandais, avec plus d’une trentaine d’ascensions repertoriées.

Une échappée de six coureurs s’est rapidement détachée une fois le départ donné dans les rues de Maastricht, profitant d’une avance de quatre minutes au premier des trois passages sur le Cauberg, situé au kilomètre 55. Le rythme du peloton a progressivement augmenté, jusqu’à provoquer une importante sélection une fois le kilomètres 200 franchi, à hauteur du deuxième passage du Loorberg.

Le dernier rescapé a été avalé sur les flancs du Kruisberg, Andrea Pasqualon s’est ensuite accroché dans un peloton d’hommes forts de trente coureurs sur les dans les montées de Eyserbosweg et du Fromberg. Au terme de six heures de course, l’Italien s’est classé 27ème.

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner