INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

4J de Dunkerque

Au bon souvenir de Dimitri Claeys


Deux semaines après la formidable performance collective sur Paris-Roubaix, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux revient dans le nord de la France pour la 66e édition des Quatre Jours de Dunkerque (2.Pro, 3-8/5), qui se déroulera en six étapes en ligne de mardi à samedi.

La World Team alignera notamment un ancien vainqueur en la personne de Dimitri Claeys. En 2018, le Belge avait posé les bases de sa victoire finale dans l’étape reine vers Cassel, qui sera à nouveau au rendez-vous cette année lors du cinquième jour.

Cette cinquième étape partira du mythique vélodrome de Roubaix, et comprend le Mont-Cassel qui devra être gravi pas moins de seize fois. Pour les cinq autres étapes, le profil principalement plat offrira au vent le rôle de principal danger pour la lutte au classement général.

Outre sa victoire finale et sa deuxième place dans l’étape de Cassel en 2018, Dimitri Claeys a terminé huitième de la dernière édition disputée en 2019. Le Belge revient à la compétition depuis la Flèche brabançonne, et il sera notamment accompagné par son compatriote Baptiste Planckaert (12e en 2019), qui en sera à sa huitième participation.

Le sprinteur Gerben Thijssen, accompagné de son poisson-pilote Boy van Poppel, sera aligné sur l’épreuve pour la première fois, au même titre que Sven Erik Bystrøm, le néo-professionnel Hugo Page et le spécialiste du cyclocross Corné van Kessel. Ces sept coureurs seront dirigés par Hilaire Van der Schueren et Pieter Vanspeybrouck.

« Je me souviens très bien de ma victoire finale en 2018, c’était ma première occasion de célébrer un succès en famille, en tant que jeune papa. Mon maillot rose a ensuite trouvé une place dans la collection de mes parents. Revenir sur une course où l’on a bien figuré par le passé est toujours particulier, mais cette année le sera encore davantage. Car il s’agira en quelque sorte de mon début de saison, j’ai connu des problèmes physiques au mois de mars et l’équipe m’a accordé suffisamment de temps pour récupérer et reconstruire ma condition. Souvent, les Quatre Jours de Dunkerque servent de course de reprise pour entamer la deuxième partie de saison. Les participant ne savent donc pas toujours où ils se situent au niveau de la forme, ce qui génère de la tension supplémentaire. Chaque année, la victoire se joue à quelques secondes et même si l’arrivée à Cassel sera cruciale, il faudra être vigilant tous les jours. Les écarts dans les arrivées au sprint ainsi que le jeu des bonifications peuvent s’avérer tout aussi décisif. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner