INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Gent - Wevelgem

Biniam Girmay entre dans l’Histoire


Ce dimanche 27 mars, l’Érythréen Biniam Girmay a offert un succès historique à l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux en remportant la classique de Gent-Wevelgem (2.UWT).  À 21 ans, le natif d’Asmara est devenu le premier coureur africain à remporter une classique World Tour, et le premier coureur de l’équipe à s’imposer sur une classique flandrienne World Tour.  Un succès d’autant plus retentissant pour la World Team belge car elle intervient six ans jour pour jour après la disparition de Antoine Demoitié sur cette même épreuve.

Après avoir réalisé une performance hors norme sur E3 Harelbeke trois jours plus tôt, Biniam Girmay s’est cette fois imposé à l’issue d’un sprint à quatre, après avoir lancé son effort à 250 mètres de la ligne, au terme de 248 kilomètres de course. Sur sa toute première participation à l’épreuve, Girmay a ponctué une prestation collective exemplaire de la formation de Jean-François Bourlart, qui disposait de Alexander Kristoff (11ème à l’arrivée), Andrea Pasqualon (14ème) et Adrien Petit (38ème) dans le premier groupe de poursuite arrivé huit secondes plus tard.

Auteur d’une course déconcertante de maturité et de panache, Biniam Girmay avait basculé dans un second groupe au sommet du troisième passage du Mont Kemmel, la dernière difficulté du parcours. Avec l’aide de ses trois équipiers, il est parvenu à joindre la tête de la course à 27 kilomètres de l’arrivée, qui était désormais composée d’une quarantaine de coureurs, avant de s’isoler en tête au sein d’un quatuor deux kilomètres plus loin. À l’issue de 25 derniers kilomètres haletants, ce quatuor a pu disputer la victoire dans les rues de Wevelgem, et le natif d’Asmara a triomphé au terme des cinq heures trente de course.

« Cette victoire historique signifie tellement importante pour moi, pour mon équipe, pour le cyclisme en Afrique ! Depuis la classique E3 Harelbeke, ma toute première classique flandrienne, j'ai sur tombé sous le charme des pavés. Je n'ai pas hésité un instant lorsque l'équipe m'a proposé de clôturer mon printemps par Gand-Wevelgem ce dimanche. Comme vendredi, j’ai entendu les nombreux encouragements du public. Je n’aurais jamais imaginé terminer la journée avec une victoire, tellement ces courses flandriennes sont difficiles sans expérience. Je tiens à remercier mon équipe pour avoir cru en moi. Sur chaque épreuve, je peux compter sur le soutien inconditionnel de mes équipiers. Les indications de mes directeurs sportifs m’ont été précieuses. Ce n’est que dans les derniers hectomètres que j’ai commencé à croire la victoire possible. J’ai lancé mon sprint à 250 mètres, j’ai fermé les yeux et appuyé de toutes mes forces sur les pédales. Je ne réalise pas encore ce qui vient de m’arriver, je suis devenu le premier cycliste africain à remporter une classique ! »

« C'est une victoire historique pour notre équipe, pour le cyclisme africain, pour le cyclisme tout simplement. Depuis la disparition de Antoine Demoitié, nous avons un lien particulier avec cette course, ce qui offre à ce succès historique une dimension encore plus grande. Nous étions très fiers que Biniam Girmay ait choisi notre équipe la saison dernière, lorsque nous avons franchi le cap du World Tour en 2021. C'est tout à l'honneur de Biniam Girmay, qui a fait de nombreux sacrifices pendant des années dans le but de devenir cycliste professionnel. Il a travaillé très dur pour atteindre ce niveau et ses investissements l’ont amené à un grand succès aujourd’hui. Nous allons fêter ce succès avec tous les partenaires, le staff et les coureurs ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner