INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Paris-Nice

Biniam Girmay sixième d’un final explosif à Dun-le-Palestel


Sixième dimanche lors de l’étape inaugurale, Biniam Girmay a réitéré l’exploit ce mardi sur la troisième étape de Paris-Nice (2.UWT) au terme d’un emballage final en légère montée dans la localité de Dun-le-Palestel (Creuse).

Plus tôt dans la journée, ses coéquipiers ont pris leurs responsabilité en tête de peloton, roulant derrière un trio échappé qui avait bénéficié jusqu’à cinq minutes d’avance.

En prélude de l’arrivée groupée, trois ascensions de troisième catégorie comprises dans les 70 derniers kilomètres ont provoqué une sélection parmi les sprinteurs candidats à la victoire. Bien entouré, Girmay a basculé au sommet de la dernière difficulté dans un peloton réduit à une cinquantaine d’unités.

Bousculé sur le bas-côté alors qu’il luttait pour les positions à l’approche de la flamme rouge, l’Érythréen a su remonter grâce à un ultime effort de Georg Zimmermann, avant que Loïc Vliegen ne produise un dernier puissant relais à 900 mètres. Avec sa sixième place, le coureur de 21 ans poursuit ses solides prestations sur son tout premier Paris-Nice.

« Fort heureusement, Biniam et moi avons chuté sans gravité hier. Nous avons donc pris le départ ce matin sans dégât à déclarer, avec l’objectif de prendre une revanche sportive suite à notre malchance. Nous sommes resté unis à l'avant toute la journée, et grâce au travail de Dimitri Claeys et Baptiste Planckaert l’écart a fondu sur les premières échappées. Le final explosif sur des routes étroites était difficile à négocier, nous pouvons être satisfaits de la façon dont nous avons protégé Biniam. Dans les derniers kilomètres, sans doute y avait-il la place pour faire mieux dans notre coordination, je donc suis convaincu qu'une victoire d'étape est à notre portée si une nouvelle opportunité comme aujourd’hui se présentait. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner