INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Vuelta a Espana

Boy van Poppel accroche le top 10


Orpheline de son sprinteur Gerben Thijssen, l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert a su improviser sur la onzième étape du Tour d’Espagne, qui s’est conclue par une arrivée groupée à Cabo de Gata. Le Néerlandais Boy van Poppel, qui endosse habituellement le rôle de poisson-pilote, a été brillamment emmené par le Danois Julius Johansen, et il est parvenu à accrocher la dixième place. 

Il décroche ainsi son deuxième top 10 sur un Grand Tour sous les couleurs de la World Team, un an après sa neuvième place sur le Tour de France à Fougères. Bien protégés toute la journée, Louis Meintjes et Domenico Pozzovivo ont évité les cassures et occupent désormais les 12ème et 19ème positions du général au terme de cette étape de transition.

« Beaucoup de coureurs s'accordent à dire que la première semaine de cette Vuelta a été très difficile. Julius Johansen et moi sommes restés aux côtés de notre sprinter Gerben Thijssen, jusqu'à dimanche dernier. Victime d’une chute dans une descente sur des routes humides et de gravier, il est tombé dans le ravin et n’a pas pu continuer. C’est bien entendu un coup dur, car cette onzième étape était une belle opportunité pour notre train de sprint. Une telle arrivée correspondait parfaitement aux qualités de Gerben. Il faisait exceptionnellement chaud aujourd’hui, et la présence du vent a aussi causé de la nervosité. J’ai bien négocié l’emballage final, avec l’aide de Julius Johansen j’ai été en mesure de rester aux avant-postes jusqu’à l’entame du sprint. Je suis satisfait de ce top 10, cela me donne envie de faire plus. En l'absence de Gerben, je vais essayer d'offrir le plus d’accessits possible à l’équipe sur les prochaines arrivées au sprint de cette Vuelta. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner