INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

GP d'Isbergues

Confiance aux mêmes fers de lance de la Coupe de France


Ce dimanche, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sera au départ d’une nouvelle manche de Coupe de France à l’occasion du Grand Prix d’Isbergues (1.1, 19/09). Si son parcours plat à travers la commune du Pas-de-Calais a tout pour plaire aux hommes rapides, les conditions météorologiques automnales ont su déjouer les pronostics par le passé. Pour cette 74ème édition, les organisateurs ont choisi d’exploiter un tracé similaire à celui qui avait récompensé Timothy Dupont d’une troisième place en 2020.


Après deux tours de 12 kilomètres dans le centre de Isbergues, le peloton effectuera deux boucles dans les contrées plus vallonnées de Lespesses, avec les côtes de Rombly (0.5 km à 6%), l’Estrée-Blanche (0.7 km à 4,4%) et le Fauquenhem (0.5 km à 3,6%). Ensuite, les coureurs rebrousseront chemin vers Isbergues, où sept tours de circuit local mèneront vers un dernier kilomètre en portion descendante. Le successeur de Nacer Bouhanni sera connu au bout des 199 kilomètres de l’épreuve, aux alentours de 16H30.


La sélection dirigée par Frédéric Amorison et Jean-Marc Rossignon s’appuiera notamment sur l’Erhytréen Biniam Girmay et le Belge Baptiste Planckaert, qui grâce à leur régularité occupent respectivement les 6ème et 5ème places du classement individuel de la Coupe de France. L’Italien Riccardo Minali, auteur de sept top 10 dans des arrivées au sprint dont quatre sur le récent Tour d’Espagne, renforce le collectif où l’on retrouvera également les tricolores Jérémy Bellicaud, Théo Delacroix et Maxime Jarnet et le Belge Kévin Van Melsen.


« Le passé nous a appris qu’il ne faut pas tout miser sur un sprint massif à Isbergues, car régulièrement un groupe de fuyards parvient à maintenir la dragée haute et le mauvais temps rend la course plus exigeante encore. J'espère qu'on aura droit à un final difficile demain, où un peloton réduit se partage les honneurs. Compte tenu des sensations et de mes performances dernièrement, j’ai la conviction d’être en mesure de survivre à une potentielle sélection. Ce vendredi, j’ai obtenu la sixième place à l’issue d’une course limpide pour sprinteurs, après que mes coéquipiers m’aient emmené jusqu’à la flamme rouge à l’abri de toute agitation. Il en sera bien autrement à Isbergues, en raison des derniers kilomètres sinueux. Mais Biniam Girmay, Riccardo Minali et moi-même pouvons bien nous débrouiller dans de telles conditions. Je suis donc confiant ! »

Sélection :
Jérémy Bellicaud
Théo Delacroix
Biniam Girmay Hailu
Maxime Jarnet
Riccardo Minali
Baptiste Planckaert
Kévin Van Melsen

Direction sportive :
Frédéric Amorison
Jean-Marc Rossignon

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner