INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Critérium du Dauphiné

Meintjes avec les meilleurs


Ce mardi, la première arrivée en montée du Critérium du Dauphiné emmenait les coureurs vers la station de Chastreix-Sancy, à près de 1400 mètres d’altitude. Cette montée finale, longue de 6 kilomètres à 5,6%, a été gravie à vive allure par le peloton qui avait repris l’échappée au pied.

Plusieurs coureurs ont tenté d’accéléré au plus fort de la pente, notamment le Tchèque Jan Hirt, mais c’est un peloton de vingt-cinq hommes forts qui s’est présenté à l’arrivée. Le Sud-Africain Louis Meintjes a franchi la ligne dans ce groupe, dans le même que le vainqueur, à la veille du contre-la-montre individuel de 32 kilomètres.

« J’étais particulièrement fier d'avoir réussi à intégrer l'échappée lors de l’étape inaugurale et ainsi remplir l'une des missions pour l'équipe. J'ai apprécié occuper la tête de course pour l’entame de mon premier Dauphiné. On sent que l'enthousiasme et la tension liés à l’approche du Tour de France sont palpables dans le peloton et au bord des routes. Le niveau est élevé, mais j'ai quand même réussi à glaner des secondes de bonification dans l'échappée et essayer de conquérir le maillot blanc. Malheureusement pour moi, deux autres concurrents à ce classement ont également pris secondes de bonification dans le sprint final. » «  Entre-temps, je me suis remis de cette longue journée à l’avant et je me sentais prêt pour la première arrivée en montée de ce mardi. Nous avons réussi à faire en sorte que Louis Meintjes termine dans le groupe des favoris, sans concéder de temps. Ce Dauphiné est une excellente opportunité pour moi et les autres jeunes éléments d'apprendre au plus haut niveau auprès de nos coéquipiers expérimentés. Jan Bakelants, par exemple, me conduit souvent dans le peloton. Il a déjà remporté des étapes dans le Dauphiné et le Tour de France, on ne peut rêver mieux comme capitaine de route ! »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner