INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Arctic Race of Norway

Danny van Poppel (3e): « J’ai attendu un peu trop longtemps »


Ce vendredi, l’Arctic Race of Norway (2.Pro, 5-8/8) a traversé les frontières pour la première fois dans son histoire. Jimmy Janssens et Fredrik Dversnes, derniers rescapés d’une échappée matinale de cinq hommes, ont atteint en premiers la frontière avec la Finlande, située à 15 kilomètres de l’arrivée. Le peloton a du accélérer afin de rattraper les hommes de tête à 2 kilomètres de l’arrivée. Kilpisjärvi, situé à un jet de pièrre des trois frontières Norvège-Finlande-Suède, a accueilli un sprint massif très serré. L’Estonien Martin Laas a devancé Alexander Kristoff et Danny van Poppel, ancien vainqueur d’étape. Tom Devriendt, 7e, est le deuxième homme d’Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux dans le top 10.


L'étape fût assez épuisante. Malgré la vitesse élevée au sein du peloton, l'échappée matinale a bien résisté. Deux de nos hommes ont donc contribué à la poursuite. Je me sentais bien et je me suis retrouvé dans une bonne position pour entamer le sprint, mais j'ai attendu un peu trop longtemps. Je suis passé près de la victoire, mais je suis toutefois satisfait de cette 3e place. Cette course me plaît, car l'absence des meilleures équipes du monde la rend plus ouverte. Demain, nous aurons de nouveau une belle chance avec Odd! 

Ce samedi, l’étape reine de 185 kilomètres mènera les coureurs de Finnsnes à Målsel. Les écarts décisifs pour le classement général de cet Arctic Tour of Norway pourraient être créés à l’arrivée de cette troisième étape à Fjellandsby Summit (3,7km à 7,7%).

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner