INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

GP Marcel Kint

Danny van Poppel (3è) : « Les sensations sont excellentes depuis le Tour »


Ce vendredi, le GP Marcel Kint (1.1, 20/08) a donné lieu à un scenario de course classique, comme attendu, avec une échappée matinale qui a laissé place à un sprint massif. Cinq coureurs ont rapidement pu s’extraire du peloton, ont animé la majeure partie de la journée avant de se faire reprendre à 10 kilomètres de la fin. Le double passage du Mont de l’Enclus, Tiegemberg et les pavés de la Varentstraat n’ont pas suffit à provoquer l’agitation dans le peloton. L’équipe Intermarché-Wanty-Gobert, unie autour de Danny van Poppel, a doucement commencé à mettre en place le train de sprint pendant les deux circuits de 23 kilomètres entre Zwevegem et Courtrai. À l’approche de l’emballage final, les routes étroites et techniques ont ajouté leur brin de nervosité à la préparation du sprint, ce qui a inévitablement conduit à des chutes. À 2 kilomètres de l’arrivée, Boy van Poppel en était une victime, heureusement sans gravité. Il venait d’effectuer sa part de travail pour son frère cadet Danny, qui a pu participer à la lutte pour la victoire. Le récent vainqueur de Egmont Cycling Race a finalement pris la 3ème place derrière Alvaro Hodeg et Tim Merlier.


Les sensations sont excellentes depuis le Tour de France et les résultats confirment cette impression. Mais je ne suis pas tout à fait heureux de cette 3e place. J’ai laissé un trou de plusieurs mètres sur Merlier et Hodeg en sortant du dernier virage. En négociant mieux la dernière courbe, je terminais à hauteur des deux autres et j’aurais pu prétendre à la victoire. Mais il n’y a pas de quoi rougir de finir derrière ces deux hommes. Il faut souligner l’importance d’avoir pu sortir indemne de ce final nerveux. Je remercie l’équipe pour le gros travail, une fois de plus, et je compte continuer sur ma lancée!

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner