INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Volta Limburg Classic

Galvanisé, Kévin Van Melsen guidera ses coéquipiers sur ses routes d’entraînement


Ce samedi, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux se rendra à Eijsden (Pays-Bas) pour la 47ème édition de la Volta Limburg Classic (1.1, 2/04), une course d’un jour de 195 kilomètres avec pas moins de 38 côtes dans le Limbourg néerlandais et belge.

Avec la Meuse en arrière plan, le peloton rencontrera rapidement le Bemelerberg (0,8km à 5,3%), qui sera à gravir une deuxième fois après une boucle passant par le Loorberg (1,2km à 7,1%) et Camerig (2,5km à 6,3%). La deuxième moitié de la course comprend un triple passage sur le Gulpenberg (0,4 km à 10,9%) et le Koning van Spanje (1,6 km à 4,4%). Le peloton fera ensuite un détour par le point culminant de la Flandre avant de regagner le centre d’Eijsden. Au terme du tronçon final de 6 km intégralement plat, un vainqueur sera désigné parmi les rescapés de cette course sélective, qui effectue son retour au calendrier après deux années d’absence.

Neuvième des éditions 2016 et 2017, Loïc Vliegen sera présent sur cette épreuve qui emprunte ses routes d’entraînement, au même titre que Kévin Van Melsen, qui vient de fêter ses 35 ans. À leurs côtés figurent leurs compatriotes Baptiste Planckaert, qui reprend la compétition depuis Paris-Nice, ainsi que Laurens Huys, qui a fait ses débuts en World Tour la semaine dernière au Tour de Catalogne. Le Danois Julius Johansen et le Hongrois Barnabás Peák complètent la sélection dirigée par Valerio Piva et Bart Wellens.

"Comme d'habitude, je suis très motivé à aider mes coéquipiers dans la Volta Limburg Classic, d'autant plus que je connais le parcours par cœur. J'ai gravi les difficultés de cette classique depuis mon plus jeune âge. Je m'attends à retrouver bon nombre de supporters ce samedi. La présence de ma famille ajoute une dimension supplémentaire à ma motivation, qui est à son paroxysme depuis les classiques flamandes. Les nombreux supporters sur les bords de route ainsi que l'exploit réalisé par Biniam Girmay sur Gand-Wevelgem m'ont galvanisé. Connaître le tracé sera un atout très important pour notre collectif, qui pourra compter sur Loïc et moi-même pour manœuvrer sur les routes étroites, où le positionnement sera essentiel. Je suis sur une bonne lancée depuis un moment et notre sélection polyvalente a de bonnes chances de repartir avec un bon résultat. C'est pourquoi je vais probablement participer à la prise du contrôle du peloton dès le départ. Je peux déjà affirmer avec certitude que cette édition sera éprouvante, car j'ai constaté l'effet des températures glaciales et de la neige lors de ma sortie d'entraînement ce vendredi."

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner