INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour of Oman

Hirt (7ème) vise la victoire sur l’étape reine


La quatrième étape du Tour d’Oman a donné lieu à une intense bagarre entre les leaders du classement général ce dimanche. Les explications ont commencé dès le début de cette courte étape de 119 kilomètres entre Al Sifah et Mascate, le peloton s’est scindé sous les accélérations et un groupe de quinze coureurs s’est retrouvé en tête après une heure de course. Parmi eux figuraient Jan Hirt et son coéquipier Rein Taaramäe, respectivement deuxième et sixième du général. 


L’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux a ensuite assumé la responsabilité du peloton une fois le regroupement opéré avant la mi-course. Kévin van Melsen, Tom Devriendt et Julius Johansen ont contrôlé l’écart avec une échappée de six coureurs, qui a abordé la triple ascension de Bousher Al Amerat (4 km à 6,6%) avec une avance de moins d’une minute.


Les favoris se sont à nouveau découverts dans le deuxième passage de Bousher Al Amerat, et Jan Hirt n’a jamais été mis en difficulté lorsque la route s’élève, parvenant à répondre à chacune des accélérations, bien aidé par Hugo Page et Rein Taaramäe. Ces changements de rythme ont fini par condamner l’échappée, repris par un groupe de sept hommes forts dont Jan Hirt. 


L’Italien Masnada (Quickstep) a profité de la descente pour se détacher et rallier Mascate en solitaire. Hirt a franchi la ligne en septième position, Page et Taaramäe sont arrivés dans le second groupe de poursuite. Le grimpeur tchèque occupe  la troisième place du général à l’heure d’aborder l’étape reine menant au sommet de Jabal Al Akhdar (6 km à 10%), Taaramäe est quant à lui provisoirement neuvième. 


C’était une journée éprouvante car le rythme était élevé dès le début, la chaleur et le dénivelé ont contribué à fatiguer les organismes. Collectivement nous avons été très solides, Charmig n’avait que deux équipiers pour défendre son maillot de leader donc nous avons assumé la responsabilité. Je suis déçu de concéder autant de temps à Masnada pour la victoire au classement général, même s’il a réalisé un numéro et que la collaboration de notre groupe n’était pas idéale, nous ne nous sommes jamais arrêté en poursuite. Je me suis battu avec des crampes vers la fin, je sentais ne pas pouvoir donner plus dans la portion plate qui menait à l’arrivée. Je regarde déjà vers l’étape de demain qui sera une opportunité intéressante pour moi, je n’ai jamais été lâché par Masnada en montée donc je veux jouer la victoire d’étape à Jabal Al Akdhar.

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner