INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour of Norway

Huys (7ème) avec les meilleurs


After riding in the service of her teammates during the first stages, Simone Petilli became a breakaway this Saturday during the fourth stage of the Tour of Norway. The Italian occupied the front of the race within a group of twenty riders, who benefited from up to five minutes in advance.

The peloton was however able to control the gap with the fugitives, so that the last survivor was within reach at the start of the final circuit of Sandnes, which included an 800 meter climb with gradients of 10% of mean.

Surrounded by three teammates on the last lap, Alexander Kristoff hung on to contest a possible sprint, but the riders in the general classification then accelerated in the last difficulty and only eight riders were able to fight for the honors. Laurens Huys, who was among these riders, took seventh place and retains his seventh place overall

C'est toujours ne bonne chose de représenter l'équipe dans l'échappée, même si la coopération à l'avant n’a pas suffi pour disputer la victoire d'étape. Certaines équipes ne voulaient pas coopérer, alors j'ai essayé de diviser le groupe avec accélération. Je suis satisfait de ma journée en tête de course, notamment parce que dans ce fort vent de face c'était peut-être plus confortable que dans le peloton. A la fin de l'étape, Laurens Huys a réussi à maintenir sa position au classement, ce qui était un objectif important pour nous aujourd'hui. Alexander a également montré à nouveau sa force en suivant le peloton dans la dernière montée. Demain, nous ferons à nouveau tout ce qui est en notre pouvoir pour qu'il puisse sprinter vers la victoire dans sa ville natale. Je connais la finale à Stravanger depuis la Hammer Series en 2018, à l’époque je courais déjà aux côtés d'Alexander. 

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner