INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Il Lombardia

IWG à l’attaque sur la dernière épreuve World Tour de l’année


Ce samedi, les hommes dirigés par Valerio Piva ont été à l’initiative sur le cinquième et dernier Monument de la saison, le Tour de Lombardie (1.WT, 9/10). Dans un premier temps, l’expérimenté Jan Bakelants, qui en était à sa neuvième participation sur la Classique des feuilles mortes, représentait Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux dans l’échappée de 10 coureurs, qui s’était détachée dans la montée de Madonna del Ghisallo, première difficulté du tracé.

Le groupe de tête a bénéficié jusqu’à six minutes d’avance au sommet de la deuxième ascension, un écart qui est alors redescendu à quatre minutes aux environs de la mi-course. Sous l’impulsion du Belge, l’échappée a survécu au-delà du sommet de l’ascension de Zambla Alta, point culminant de cette dernière épreuve World Tour de la saison. Immédiatement après le regroupement opéré dans la descente, le Lombard Lorenzo Rota a contre-attaqué, se retrouvant brièvement seul à l’avant de la course à 45 kilomètres de l’arrivée.

Tout s’est ensuite joué dans l’ascension du Passo di Ganda, avant-dernière montée exploitée par Pogacar (UAE) pour faire la différence sur le reste des concurrents. Rejoint dans la vallée menant à Bergame par Masnada (Deceuninck), le Slovène a finalement remporté le sprint à deux. Au bout de six heures d’effort, Lorenzo Rota termine 28ème sur ses terres.   

J'ai reçu la mission, avec Odd Christian Eiking et Simone Petilli, d'intégrer l'échappée et j'ai réussi. Notre groupe de tête était intéressant, avec de bons moteurs comme Campenaerts ou Wellens et nous avions donc l'espoir de tenir assez longtemps. Cependant, le peloton n'a jamais lâché prise et ne nous a pas fait de cadeaux, il a maintenu un rythme très soutenu tout au long de la journée. Quand on s'est fait reprendre, j'ai fait de mon mieux pour être utile jusqu'à la montée finale où tout s'est joué. Je suis heureux de conclure la campagne du World Tour avec notre maillot à l'avant, nous sommes restés fidèles à nous-mêmes en adoptant un style offensif de la première à la dernière course sans subir les évènements.

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner