INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Antwerp Port Epic

IWG place trois coureurs dans le top 10


Ce dimanche, pas moins de 35 kilomètres de routes non goudronnées et 28 kilomètres de secteurs pavés répartis autour du port d’Anvers devaient être couverts à l’occasion de la classique de l’Antwerp Port Epic (1.1).

Dès le premier chemin de terre, rencontré après 55 kilomètres de course, les six coureurs d’Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux ont été omniprésents en tête du peloton et ont assuré que l’échappée matinale soit maintenue à portée de main.

Tandis que la sélection s’opérait à l’arrière du peloton, tous les coureurs de la World Team faisaient partie d’un peloton réduit à 30 unités à l’entame des deux dernières heures de course. De multiples attaques ont finalement abouti à un groupe de tête de six coureurs à 30 kilomètres de l’arrivée, dans lequel figurait Adrien Petit.

Ce groupe de six coureurs a rapidement accumulé une avance conséquente sur le peloton et a donné lieu à un final tactique. Le Français Adrien Petit a franchi la ligne en cinquième position. Trois minutes plus tard, ses coéquipiers ont guidé Gerben Thijssen à la septième place, Andrea Pasqualon a complété le top dix.

« Nous avons réussi à placer trois coureurs dans les dix premiers aujourd'hui, parce que nous étions attentifs et bien positionnés tout au long de la course. C'était nécessaire, dès le premier chemin de terre après 55 kilomètres de course, et nous ne pouvions pas nous permettre de reculer. C'était une classique particulièrement exigeante, collectivement nous étions solides et représentés dans chaque mouvement de course dans le final. C’est ainsi que j’ai intégré le groupe de tête qui a mené les 30 derniers kilomètres. Je voulais aller jusqu'au bout pour sprinter pour la victoire, mais nous avons immédiatement créé un grand écart sur le peloton, ce qui a donné lieu à un jeu tactique. Les nombreux changements de rythme ont fini par fatiguer les organismes et j'ai finalement accroché la cinquième position. Ce n’était que mon deuxième weekend de course après une longue période d’entraînement et je sens que ma condition s’améliore. J’attends avec impatience le Tour de Norvège qui commence mardi prochain ! »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner