INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Faun-Ardèche Classic

Le début « d’une longue et belle histoire commune » pour L. Rota


Ce weekend, le Lombard Lorenzo Rota endossera son premier maillot Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux en compétition cette saison à l’occasion de deux semi-classiques dans l’Ardèche et la Drôme, maillot qu’il portera au moins jusqu’à fin 2024. Le puncheur italien de 26 ans a prolongé son contrat pour une année supplémentaire avec la World Team belge, dont il a été une des révélations lors de la saison 2021.


Lors de sa première année au sein de l’équipe de Jean-François Bourlart, Rota a obtenu de nombreuses places d’honneur sur les courses d’un jour transalpines, notamment sur le Trofeo Laigueglia (10ème), le Giro della Toscana (4ème), la Coppa Sabatini (5ème) et les Tre Valli Varesine (7e). Mais l’une de ses plus belles prestations est survenue sur la Clasica San Sebastian, au Pays basque, où il s’est classé 4ème en dépit d’une chute dans le final qui lui a fermé les portes de la victoire.


En plus de ses prouesses dans les classiques, il s’est illustré sur les courses d’une semaine du calendrier World Tour en terminant meilleur coureur de l’équipe à Tirreno-Adriatico (22ème) et sur le Tour de Pologne (12ème). En 2021, Rota a bouclé son premier Tour de France au cours duquel il a surmonté une blessure en première semaine, pour aller ensuite décrocher un top 10 lors de l’étape menant à Saint-Gaudens.


Comme l’an dernier, Rota sera au départ des deux semi-classiques traversant les départements vallonnés de l’Ardèche et de la Drôme. Le parcours de la Faun-Ardèche Classic (1.Pro, 26/02) reste inchangé par rapport à la saison dernière et propose une succession de neuf montées répertoriées sur les 171 kilomètres autour de Guilherand-Granges, dont le Val d’Enfer (1,5 km à 10,3%) et Saint Romain de Lerps (6,3 km à 7,1%) à gravir à trois reprises, pour un total de près de 3000 mètres de dénivelé positif.


Le lendemain dimanche, la Drôme Classic (1.Pro, 27/02) emmène les coureurs aux abords d’Etoile-sur-Rhône sur un tracé d’une cinquantaine de kilomètres comportant le Mur d’Eure, le Mur d’Allex et le Plateau du Soullier à répéter trois fois. Le troisième tour a été rallongé par une boucle empruntant le Col de la Grande Limite (3,9km à 6,6%) et la Côte des Roberts (4,2km à 4,9%), le vainqueur sera connu au bout de 191 kilomètres.


Aux côtés de Rota figure le Belge Jan Bakelants, deux fois sur le podium de la Drôme Classic (2ème en 2016, 3ème en 2017). L’Érythréen Biniam Girmay (7ème de la Drôme Classic) et le Belge Laurens Huys (13ème de Faun-Ardèche Classic) se sont distingués dans le final de ces épreuves l’an dernier. La sélection dirigée par Jean-Marc Rossignon et Frederik Veuchelen s’appuiera également sur les Français Théo Delacroix et Hugo Page, qui a contribué à au succès collectif sur le récent Tour d’Oman, le grimpeur italien Simone Petilli et l’Allemand Georg Zimmermann, auteur de top 10 cette saison au GP La Marseillaise et sur l’Étoile de Bessèges.


« Je suis ravi que l’équipe et moi puissions poursuivre ensemble notre progression pour au moins les trois prochaines années. Si mes prestations lors de la saison écoulée ont suscité l’intérêt d’autres équipes, c’est au sein de la famille Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux que j’ai souhaité lier mon avenir. C’est elle qui m’a témoigné sa confiance dès les premiers instants, et c’est elle qui a fait de moi le coureur que je suis aujourd’hui. Je suis convaincu que nous n’en sommes qu’au début d’une longue et belle histoire commune. Dans le but de franchir un pallier en 2022, j’ai travaillé plus que jamais cet hiver, notamment en prenant part à un stage en altitude de plusieurs semaines en Colombie. Je suis satisfait du travail accompli et je veux maintenant bien figurer dès ma première course ce samedi, soit avec un résultat personnel ou en soutien de mes coéquipiers. Nous avons entamé la saison 2022 en beauté, cette année nous aurons plusieurs solides cartes à jouer dans les finales difficiles, à l’image de ce weekend. C’est pourquoi j’aborde cette nouvelle saison avec confiance. Après ce week-end dans l’Hexagone et une série de classiques italiennes, mon objectif cette saison sera de faire briller les couleurs Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux lors de mon troisième Tour d'Italie. »

« Nous sommes heureux qu’un coureur au fort potentiel comme Lorenzo Rota choisisse de s’inscrire dans notre projet pour poursuivre son développement. Je considère sa prestation l’an dernier sur la Clasica San Sebastian comme un point de référence, un tournant dans son processus de progression. Une première victoire professionnelle ferait office de catalyseur et pour cela, nous lui avons réservé un beau programme de classiques à l’approche du Tour d’Italie. Au sein d’un collectif qui s’est amélioré en qualité, je suis convaincu que ses chances de victoires sur des semi-classiques ou une étape de Grand Tour seront plus grandes encore. Lorenzo s’est par ailleurs très bien préparé cet hiver, tous les ingrédients sont réunis pour qu’il puisse lancer sa saison ce weekend dans l’optique de franchir une nouvelle étape dans sa carrière. » 

Aike Visbeek (Performance Manager) Tweet

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner