INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

World Championship

Le plus important contingent IWG de l’histoire


Avec quatre coureurs au départ ce weekend à Louvain, l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux disposera du plus grand nombre de représentants jamais enregistré sur les championnats du monde. Ce quatuor participera à l’épreuve en ligne, en catégorie U23 (24/09) pour Biniam Girmay Hailu (Erhytrée), tandis que Odd Christian Eiking (Norvège), Danny van Poppel (Pays-Bas) et Georg Zimmermann (Allemagne) ont été convoqués pour représenter leur nation en catégorie Elites (26/09).


Le contingent rejoindra la crème du cyclisme mondial, rassemblée toute cette semaine en Belgique. Les épreuves sur route auxquelles ils seront conviés reliera deux villes historiques, Anvers et Louvain, avec un départ sur la Grand-Place au cœur de la ville portuaire. Le parcours les emmène alors vers le sud, par une traversée de 52 kilomètres en direction de Louvain et en passant par Malines. Ils rencontrent le circuit local louvaniste de 15,5 kilomètres doté de quatre ascensions, en plus d’un circuit flandrien aux abords de Overijse.


Les obstacles de ce circuit flandrien se nomment le Smeysberg (700m à 8,8%) à accomplir deux fois, la Moskesstraat au revêtement pavé (550m à 8%), la courbe en S au centre d’Overijse (738m à 5,5%), la Bekestraat (439m à 7,7%) et la Veeweidestraat (484m à 5,2%). Le circuit technique de Louvain, quant à lui, comporte les montées de Sint-Antoniusberg (230m à 5,5%), de Keizersberg (290m à 6,6%), Decouxlaan (975m à 2,5%) et du Pressoir (360m à 7,9%). Le Sint-Antoniusberg, situé à 2 kilomètres de la fin, est considéré comme le dernier obstacle bien que l’arrivée jugée dans le Geldenaaksevest soit elle aussi en légère montée.


Présent l’an dernier à Imola et en 2018 à Innsbruck, Eiking est désormais une valeur sûre de la sélection norvégienne depuis qu’il a rejoint Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux. Porteur du maillot rouge sur le Tour d’Espagne durant sept jours et onzième du classement final début septembre, il a contribué à la quatrième place de Andrea Pasqualon sur la classique de Francfort dimanche dernier, où l’on a pu également apprécier un numéro offensif de Georg Zimmermann. L’Allemand, lui aussi sélectionné pour la deuxième année consécutive, s’est notamment distingué en remportant sa première victoire professionnelle sur le Tour de l’Ain au mois d’août. Le Néerlandais Danny van Poppel, impressionnant de régularité en 2021, est récompensé par une première sélection depuis 2017. Il a démontré ses affinités avec les épreuves belges à de nombreuses reprises cette saison, accumulant sept podiums dont une victoire à l’Egmont Cycling Race.


Vendredi, les prétendants au maillot arc-en-ciel chez les U23 accompliront 160,9 kilomètres, une centaine de moins que la catégorie Elites, ce qui en fait l’édition la plus courte de ces dix dernières années. À 21 ans, Biniam Girmay représentera l’Erhytrée en catégorie U23 pour la deuxième fois, et il retrouvera un tracé sur lequel il a brillé puisqu’il avait obtenu la septième place de la Cours des raisins à Overijse il y a un mois de cela. Peu après avoir rejoint Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux en début août, il a signé son premier succès en Europe en remportant la Classic Grand Besançon. Biniam Girmay, premier représentant africain de l’histoire de l’équipe belge aux Mondiaux, est présenté comme l’un des favoris vendredi.


« Participer au mondial en Belgique est quelque chose d’exceptionnel ! Cette épreuve arrive à un moment opportun dans ma carrière, car je suis dans la forme de ma vie et j'ai désormais emmagasiné un important bagage d’expérience. Ce sera mon troisième Championnat du Monde avec les pros et grâce aux multiples épreuves qui ont emprunté le parcours cette saison, on peut dire que je connais le tracé comme ma poche. Pas plus tard que la semaine dernière, par exemple, la Primus Classic a pu me servir de reconnaissance du circuit flandrien. Dimanche, j'ai en plus repris un élan de confiance grâce à ma deuxième place à Gooik. Le Circuit de Houtland à Lichtervelde ce jeudi me permettra de peaufiner les derniers détails pour être fin prêt à épauler notre leader Mathieu van der Poel ce dimanche, où jouer un rôle jusque dans la finale ! »

« Le bloc que forme notre sélection allemande devra être pleinement considéré car nous avons plusieurs candidats solides qui affichent de sérieuses références. C'était d’ailleurs le cas l'année dernière, lorsque j'ai participé à mon premier Championnat du Monde avec les professionnels. J’avais occupé un rôle de soutien auprès de mes leaders et ma bonne prestation ce jour-là est l’une des raisons pour lesquelles j’ai reçu la confiance du sélectionneur cette année encore. Le parcours ne m’est pas des plus familiers, mais j’aurais l’occasion de m’en faire une idée lors des reconnaissances cette semaine. Après avoir bouclé mon premier Tour de France, j’ai affiché une excellente condition dans chacune des compétitions, y compris dimanche dernier à Eschborn-Francfort. Je me rends donc en Belgique avec le plein de confiance ! »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner