INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de Wallonie

Les IWG ont tenté de renverser l’ordre établi


Les coureurs ont quitté Neufchâteau (Luxembourg), au départ de la quatrième étape du Tour de Wallonie, pour une traversée de 200 kilomètres en direction de Fleurus (Hainaut). Quinten Hermans, porteur du maillot rose des sprints intermédiaires, entamait l’étape la plus longue en sixième place du classement général.


Malgré les ascensions du Saut des Sorcières, du Col du Sati et de la Côte d’Orchimont comprises dans les 40 premiers kilomètres, aucune échappée n’est parvenue à s’extirper du peloton. Les coureurs sont ensuite entrés dans la province de Namur, et c’est peu après le sprint intermédiaire de Gedinne, au kilomètre 70, que Baptiste Planckaert et De Marchi (Israel) ont su créer un écart et partir pour de bon. 


Sous une chaleur estivale, les deux hommes ont ouvert la route une bonne partie de la journée, profitant d’une avance de 6 minutes. Planckaert, échappé pour la seconde sur ce Tour de Wallonie, est passé au sommet de la Côte d’Agimont à un peu moins de 100 kilomètres de l’arrivée, juste avant que l’écart en commence à fondre suite au changement de rythme du peloton.


Peu après la Côte de Soulme, à exactement 80 kilomètres de la fin, l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert s’est engagée dans une contre-attaque collective pour tenter de renverser l’ordre établi. Quinten Hermans, Loïc Vliegen et Andrea Pasqualon ont emmené un contre de 15 coureurs qui a rapidement pu faire la jonction sur le duo de tête. Quatre représentants de l’équipe dirigée par Valerio Piva et Jean-Marc Rossignon avaient pris en charge la tête de la course, créant un mouvement de panique dans le peloton.


L’alliance de plusieurs équipes, piégées par manœuvre, a cependant permis au regroupement de s’opérer à 60 kilomètres de la fin. La physionomie de course changeait une fois de plus lorsque Vliegen, vainqueur de l’épreuve en 2019, a relancé l’allure avec 6 autres coureurs avant le premier passage de la Côte du Petit Try. Malgré leur bonne collaboration, les hommes ont à leur tour été repris à 18 kilomètres de l’arrivée.


En dépit d’une ultime accélération dans le deuxième passage de la Côte du Petit Try, située à 10 kilomètres de l’arrivée, la victoire d’étape s’est jouée au sprint entre une cinquantaine d’hommes. Groenewegen (Jumbo) s’est imposé, tandis que Quinten Hermans a pris la 15ème place. Hermans reste 6ème du général à la veille de l’étape de clôture en direction de Quaregnon.


SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner