INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Clasica San Sebastian

Lorenzo Rota décroche un deuxième top 10 d’affilée sur la Klasikoa


Quatrième l’an dernier à l’occasion de sa première participation à la Clasica San Sebastian, Lorenzo Rota est à nouveau parvenu à intégrer le top 10 de la classique basque au parcours accidenté, prenant la dixième place au terme de cinq heures et demi de course.

Son coéquipier Théo Delacroix avait animé la majeure partie de l’épreuve à l’avant de la course, après avoir intégré l’échappée matinale de neuf coureurs partie dans les 10 premiers kilomètres. Le Français a tenu aux avant-postes pendant près de 160 kilomètres, soit jusqu’aux pentes du Jaizkibel, la quatrième des sept ascensions répertoriées.

Une importante sélection dans la descente a conduit un peloton d’une trentaine de coureurs, dont faisaient partie Jan Bakelants, Lorenzo Rota et Domenico Pozzovivo, au pied de l’ascension suivante de Erlaitz, où la course s’est décantée. Le trio de l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert a maintenu le rythme élevé en poursuite, permettant à Rota de finalement sprinter pour la septième place.

« Nous avons démontré un bel état esprit aujourd'hui. Car même si les coureurs les plus forts étaient hors de portée, nous avons continué à prendre des initiatives au sein du peloton pour décrocher une place d'honneur. Dès la descente d'Erlaitz, Domenico Pozzovivo, Jan Bakelants et moi avons chacun attaqué à tour de rôle, espérant faire le saut dans le groupe poursuite luttant pour la quatrième place. J’ai été en mesure de me détacher avec un coureur d’Astana l’espace de quelques kilomètres, avant d’être repris sur les flancs du Murgil, la dernière ascension. Domenico a de nouveau placé plusieurs accélérations mais le petit peloton est resté groupé, et nous avons finalement sprinté pour la septième place. »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner