INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de France

Louis Meintjes poursuit sa montée au classement général


Ce mercredi, la onzième étape du Tour de France proposait nulle autre que l’ascension mythique du Mont Ventoux, à accomplir à deux reprises. Longue de près de 200 kilomètres, cette nouvelle journée de montagne reliait Sorgues (Vaucluse) au village provençal de Malaucène, avec une arrivée située en bas de la descente du second passage du mont Chauve.


Sur la route vers la double ascension du Ventoux, les coureurs devaient d’abord accomplir 100 kilomètres, avec trois montées répertoriées : la Côte de Fontaine-de-Vaucluse (1.9 km à 5,7%), la Côte de Gordes (2.5 km à 5,4%) et celle de la Liguière (9.5 km à 6,4%), classée 1ère catégorie.


Profitant d’une météo plus clémente que lors des jours précédents, les candidats à l’échappée ont essayé d’exploiter les difficultés du début de parcours pour se détacher du peloton. Après 60 kilomètres de course, 17 coureurs répartis en trois groupes y étaient parvenus. Ils se sont ensuite regroupés à exactement 100 kilomètres de l’arrivée, au pied de la première montée du Ventoux, accomplie depuis Sault (24,3 km à 5 %).


Pointé à 6 minutes de la tête, le peloton comptait en son sein une cinquantaine de coureurs, parmi lesquels Louis Meintjes, Lorenza Rota et Georg Zimmermann. La formation INEOS dictait le rythme du groupe maillot jaune et ce, jusqu’aux pentes de la seconde ascension du Géant de Provence, gravie cette fois depuis Bédoin (15.7 km à 8,7%).

Sous 26°C, la sélection s’effectuait par l’arrière dans le groupe maillot jaune. Meintjes maintenait le contact aux côtés des meilleurs grimpeurs du Tour, fort de 15 coureurs, jusqu’à se résoudre à son propre rythme à 6 kilomètres du sommet. Les prétendants du classement général, esseulés, se sont ensuite engagés dans la descente de 23 kilomètres en direction de Malaucène.

Au bout de plus de 5 heures de course, c’est l’échappé Wout Van Aert (Jumbo) qui s’est imposé. Gérant habilement son effort, sans exploser, Meintjes a rallié l’arrivée en 19ème position. Ce faisant, il poursuit sa progression au classement général et occupe désormais la 16ème place, à un peu plus d’une minute trente du top 15.

C’était l’une des premières journées chaudes sur ce Tour, et on a constaté que certains coureurs ont mieux digéré ces températures. Pour ce qui me concerne, c’était une assez bonne journée car j’ai pu gagner quelques places au général. J’aurais souhaité terminer plus proche des meilleurs, mais au bout du compte on peut dire que je fais une bonne opération. On va continuer à se battre chaque jour pour faire encore mieux.

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner