INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de France

Louis Meintjes reste 7ème du général après la première étape pyrénéenne


Les premières explications entre les prétendants du classement général du Tour de France se sont tenues dans les Pyrénées ce mardi, à l’occasion de la seizième étape qui reliait Carcassonne à Foix. 

Derrière les échappées qui se sont disputé la victoire, le groupe maillot jaune a implosé dans les deux ascensions de première catégorie comprises en deuxième moitié de parcours, le Port de Lers et le Mur de Péguère. 

Louis Meintjes a répondu présent aux côtés des meilleurs grimpeurs, d’abord en répondant aux accélérations à l’approche du sommet du Port de Lers, puis en anticipant les pentes les plus raides du Mur de Péguère. 

Finalement, Meintjes a bouclé la première des trois étapes pyrénéennes dans le premier groupe de poursuite, arrivé un peu plus d’une minute après le maillot jaune. Il conserve ainsi sa septième place au classement général.

« J’ai pu observer une journée de repos réparatrice hier, durant laquelle j’ai également fait une sortie sur le vélo de contre-la-montre pendant une heure et demie. Après deux semaines de Tour de France, je ressens évidemment de la fatigue, mais j'étais fin prêt pour les premiers cols des Pyrénées une fois le départ donné en début d’après-midi. Je connaissais les ascensions pour les avoir gravies au cours de précédentes éditions du Tour de France, je savais donc à quoi m'attendre. La température était légèrement inférieure comparée à ces derniers jours, mais l'humidité ambiante a rendu la sensation de chaleur plus étouffante. Nous étions attentifs au vent en début d’étape, puis nous nous sommes concentrés sur la deuxième moitié de course décisive avec les deux ascensions de première catégorie. J'ai essayé deux fois de sortir du peloton pour anticiper les pourcentages élevés, mais l'équipe Movistar n’a pas souhaité me laisser partir. J'ai donc tout donné pour suivre les favoris le plus longtemps possible. Sur le papier, cette première étape pyrénéenne était la moins difficile des trois, donc je m'attends à une vraie bagarre dans les deux prochains jours. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner