INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de France

Louis Meintjes sur le point d’offrir le premier top 10 à IWG


Un contre-la-montre individuel de 40,7 kilomètres devait décider de l’issue du classement général ce samedi, à l’occasion de la vingtième et avant-dernière étape du Tour de France. Un tracé difficile reliait Lacapelle-Marival à Rocamadour, avec notamment deux ascensions comprises dans la phase finale, à savoir la Côte de Magès et la Côte de l’Hospitalet qui menait droit à la l’arrivée. 

Louis Meintjes a entériné sa place parmi les dix premiers du classement général à l’issue de cet exercice chronométré, occupant la huitième place à la veille de l’étape de clôture sur les Champs-Élysées. Ainsi, le Sud-Africain est sur le point d’offrir un top 10 à Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sur la Grande Boucle, ce qui serait une première pour l’équipe wallonne.

« En montagne, je me suis énormément dépensé dans l’espoir d’être dans les dix premiers de ce Tour de France. Je suis passé plusieurs fois à l'offensive. Ces derniers jours je sentais la fatigue s’accumuler, la récupération était plus lente. J'ai tout donné dans ce contre-la-montre décisif, mais cela n'a malheureusement pas suffi pour conserver ma sixième place. Je connais la sensation de rallier Paris en huitième position du général, car je l’ai déjà fait à deux reprises en 2016 et 2017. Il n’y a que l’an dernier que j’ai bouclé le Tour de France à une place différente. Les Champs-Elysées sont traditionnellement couverts à vive allure, ses pavés ne sont jamais une mince affaire. Mais traverser le centre de Paris à travers cette foule, c'est vraiment magique. Atteindre la ligne d'arrivée avec une équipe complète, célébrer tout ce que nous avons accompli avec les coureurs et le staff avec qui vous avez travaillé pendant trois semaines, être attendu après l’arrivée par ma fiancée… Ce sont des moments inoubliables. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner