INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Benelux Tour

Maillot distinctif et 6e pour Danny van Poppel


Tradition oblige, le Benelux Tour s’est clôturé se dimanche par une étape dans les hauteurs des Flandres, et son arrivée au Mur de Grammont. Une septième étape qui avait tout d’une classique flandrienne, dont l’issue devait sceller le classement général, déjà chamboulé la veille à Houffalize.


Il a fallu plus d’une heure et demi de lutte pour voir un groupe de coureurs s’échapper, alors que le peloton accomplissait sa traversée de 100 kilomètres depuis Namur en direction de la frontière linguistique. Avec une maigre avance d’une minute, ces onze coureurs de tête sont entrés dans le premier des quatre tours comprenant le célèbre enchaînement Mur de Grammont-Bosberg. Trois de ces quatre tours comportaient également le Denderoodberg.


Les hostilités entre les hommes du classement général ont vu le jour dès les premiers hectomètres de revêtement pavé. Les leaders Aimé De Gendt et Danny van Poppel ont répondu présent, un temps rejoints par Boy van Poppel et Andrea Pasqualon jusque dans l’avant-dernier tour. Au prix d’un gros travail collectif, l’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux a provoqué le regroupement général au pied du troisième passage du Mur de Grammont.


En forme, Aimé De Gendt a exploité le Mur pour faire exploser ce qu’il restait du peloton. Le coureur de Denderhoutem s’est alors retrouvé aux côtés de Danny van Poppel dans un groupe d’hommes forts, en chasse derrière le seul Mohoric. De Gendt s’est finalement sacrifié pour son coéquipier dans le dernier tour, et grâce à sa sixième place au sommet du Mur de Grammont, Danny van Poppel repart avec la tunique du leader au classement par points. L’équipe repart ainsi de cette ultime épreuve par étapes World Tour du calendrier avec un succès d’étape, cinq top 10 à l’actif de Danny van Poppel, un maillot distinctif et une 21ème place finale pour Aimé De Gendt.


Ce maillot distinctif et la 6ème place acquise aujourd’hui clôturent une très belle semaine. Aimé De Gendt et moi-même étions les leaders désignés pour cette dernière étape. Au milieu des coureurs qui se disputaient le général, nous avons su mettre son notre grin de sel en accélérant dans le troisième passage du Mur de Grammont. Grâce à notre initiative, nous étions tous les deux à l’avant, malheureusement l’entente de notre groupe était ensuite loin d’être optimale pour revenir sur Mohoric. Aimé s’est sacrifié pour que je puisse décrocher un cinquième top 10 sur cette épreuve et repartir avec le maillot du classement par points. Je lui en suis reconnaissant. Nous avons démontré la force de notre collectif cette semaine, et c’est loin d’être terminé !

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner