INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Meintjes et Rota se lient à IWG jusqu’en 2023


L’équipe Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux est heureuse d’annoncer les prolongations du Sud-Africain Louis Meintjes et de l’Italien Lorenzo Rota. Les deux hommes, qui ont rejoint la formation belge en 2021, ont chacun paraphé un nouveau contrat portant jusqu’à la fin de saison 2023.


Leader de l’équipe sur le dernier Tour de France, Louis Meintjes (29 ans) a pris la 14ème place à Paris et ce faisant, il a obtenu son meilleur résultat sur un Grand Tour en quatre ans. Toujours présent parmi les meilleurs lorsque la route s’élève, il avait terminé neuvième de l’étape menant à Quillan, au prix d’une initiative en échappée. Le grimpeur avait décroché un top 20 au classement général de l’UAE Tour, du Tour de Romandie et du Critérium du Dauphiné avant de se rendre sur la Grande Boucle. Meintjes a aussi contribué à la formidable prestation collective de Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux sur le Tour d’Espagne, et seule une chute à deux jours de l’arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle l’a écarté de la voie vers le top 10 final.


Le Lombard Lorenzo Rota (26 ans) s’est révélé au plus haut niveau sous les couleurs de la formation belge cette saison, notamment sur les courses d’un jour dont il est spécialiste. Il a notamment brillé dans son pays, sur le Trofeo Laigueglia (10ème), le Tour de Toscane (4ème), la Coppa Sabatini (5ème), aux Trois Vallées Varésines (7ème) et il s’est même illustré dans des épreuves par étapes World Tour d’une semaine en étant le meilleur coureur de l’équipe au classement général de Tirreno-Adriatico (22ème) et du Tour de Pologne (12ème). Au mois d’août, Lorenzo Rota était parmi les meilleurs sur la Clasica San Sebastian (4ème) bien que jouant de malchance, victime d’une chute dans les derniers kilomètres alors qu’il était sur le point de disputer le sprint pour la victoire. Pour la première fois de sa carrière, l’Italien a découvert le Tour de France, et il a rallié Paris avec une dixième place d’étape acquise à Saint-Gaudens.


« Au sein d'Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, j’évolue dans un environnement où je me sens bien et je suis performant. L’ambiance qui y règne me rend heureux. Et les résultats parlent d’eux-mêmes. Je souhaite la récompenser pour avoir pris le pari audacieux de me faire confiance après des années difficiles, car grâce à elle, j’ai pu retrouver mon meilleur niveau. Je suis donc ravi de prolonger l’aventure pour deux saisons supplémentaires. De plus, les progrès accomplis et les perspectives portées par le projet Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux me donnent beaucoup de confiance. Entre notre première rencontre et aujourd’hui, j’ai constaté de nombreux changements en terme d’organisation et de matériel, qui témoignent de la volonté de l’équipe de s’améliorer constamment. J’ai le sentiment qu’à chaque course, nous franchissons un palier et cela me motive énormément. J’aspire donc à ce que nous continuions à grandir ensemble ces prochaines saisons. »

« Je me rends sur chaque course avec la joie de retrouver la famille Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux, une équipe dans laquelle je me sens bien. Prolonger mon contrat était donc une suite logique. Je me souviens que, lorsque la structure a acquis la licence World Tour peu après mon engagement, je me suis demandé si j’avais les capacités pour bien figurer à ce niveau. Avec l’aide de l’équipe, j’ai largement dépassé mes attentes. J’ai senti une progression à chaque compétition, en particulier le Tour de France où j’ai énormément grandi en tant que coureur. Je suis fier du chemin parcouru jusqu’ici et je suis très motivé de poursuivre notre aventure commune. Je tiens à remercier la direction sportive et l’ensemble du staff qui facilitent le progrès des coureurs et leur permettent de se développer au plus haut niveau. »

« Nous avions misé sur Louis Meintjes pour lutter dans le classement général des Grands Tours, sachant qu’il venait de connaître des années difficiles mais aussi qu’il avait décroché plusieurs top 10 sur le Tour et la Vuelta par le passé. Pour cela, nous lui avons offert un programme de course qui lui correspondait. Nous lui avons immédiatement témoigné notre confiance en lui et nous étions constamment à l’écoute de son ressenti. Grâce à un environnement de travail chaleureux et de qualité, il a pu s’exprimer librement et il a évolué à un niveau similaire à celui qui l’a propulsé sur le devant de la scène. Ses prestations en 2021 sont de bonne augure pour les deux prochaines années, car je suis convaincu que de belles choses restent à accomplir avec lui, entre autres sur les Grands Tours. » « Lorenzo Rota, qui a découvert le plus haut niveau avec notre équipe, s’est rapidement mué en leader sur les épreuves les plus prestigieuses. Il incarne le style offensif de l’équipe, comme il l’a par exemple démontré sur l’Amstel Gold Race et le Tour de France. C’est un coureur au fort potentiel qui a déjà prouvé qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs puncheurs, et doté d’une bonne pointe de vitesse. Nous avons donc bon espoir sur ce que nous pourrons accomplir avec lui pour les deux années qui viennent. »

Jean-François Bourlart (CEO) Tweet

« Nous sommes fiers que le travail accompli par la cellule performance, allié à l’environnement serein et familial, aient conduit à un effet positif sur Louis Meintjes et Lorenzo Rota. Alors que Lorenzo s'embarquait dans un voyage de découverte au niveau World Tour, Louis était confronté au défi de se réinventer. Tous deux ont réussi avec brio. Le Sud-Africain a retrouvé son meilleur niveau au sein de notre structure, à la fois sur le plan physique et mental. Nous avions longuement analysé ses précédentes saisons, et ensemble avec Louis nous avons défini une nouvelle stratégie qu’il a abordé avec enthousiasme et ambition. Son professionnalisme l’a également aidé à le propulser jusqu’à la 14ème place finale du Tour de France, ce dont nous sommes particulièrement fiers. La chute lui a confisqué un top 10 sur la Vuelta qui lui était promis, ce qui nous motive d’autant plus à revenir la saison prochaine avec des ambitions renouvelées. » « Je me souviens de la neuvième étape du Tour de France en direction de Tignes, au cours de laquelle Lorenzo Rota a été d’un précieux soutien pour Louis en dépit de sa blessure aux côtes. La persévérance de l’Italien a rudement été mise à l’épreuve sur le Grand Boucle et il a su trouver les ressources pour être utile à l’équipe malgré son état physique. Il s’est illustré cette saison par un style de course offensif et intelligent. Il a pleinement saisi sa chance au plus haut niveau et il a bien progressé grâce à une excellente préparation et un encadrement idéal. Je suis persuadé qu’il est capable de grandes choses, la preuve avec sa performance sur la Clasica San Sebastian où seule une chute l’a écarté du sprint pour la victoire. »

Aike Visbeek (Performance Manager) Tweet

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner