INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Critérium du Dauphiné

Page prend la 5ème place du sprint, tandis que Bakelants (8ème) est repris à 100m de la ligne


Il s’en est fallu de peu pour que l’échappée de Jan Bakelants résiste au retour du peloton sur la cinquième étape du Critérium du Dauphiné, qui s’est finalement joué au sprint ce jeudi.



Sous l’impulsion du Belge, un groupe de cinq coureurs s’était détaché dans le Col des Escorbans, première des quatre difficultés répertoriées. Passé en tête au sommet, Bakelants a également remporté le sprint intermédiaire de Chauffailles avant que l’échappée ne perde un élément, qui a décidé de se relever après la Côte de Dun située à 100 kilomètres de l’arrivée.

Néanmoins, le groupe de tête a poursuivi sa bonne collaboration et maintenu un écart de deux minutes à l’approche des deux dernières ascensions comprises dans les vingt derniers kilomètres.

Le quatuor est passé sous la flamme rouge avec une avance de 15 secondes, et a lancé le sprint tandis que le Français Hugo Page luttait pour les positions dans le peloton.



Repris à 100 mètres de la ligne, Bakelants termine l’étape à la huitième place. Son coéquipier Page, du haut de ses 20 ans, obtient la cinquième place et décroche son troisième top 10 sur ce Critérium du Dauphiné.

Demain, Page portera le maillot vert car les deux coureurs qui le précèdent dans ce classement, Wout Van Aert et Ethan Hayter, sont respectivement détenteurs du maillot jaune et du maillot blanc.

« Aujourd'hui était sans doute la dernière opportunité pour les sprinteurs purs, donc je m'attendais à ce que les équipes intéressées par une arrivée groupée à Chaintré prennent le contrôle de la course. Grâce à la grande résistance de Jan Bakelants et de ses compagnons du groupe de tête, les ascensions de la phase finale ont été gravies à un rythme élevé, ce qui a eu pour effet d’amincir le peloton et de faire passer certains sprinteurs à la trappe. C'était le scénario idéal pour me permettre de jouer la victoire comme lors des deux premières étapes. Je suis content d'avoir fait l’étalage de ma vélocité dans ce Dauphiné. Dans les mois à venir, je veux continuer à me développer et apprendre dans tous les domaines, en espérant terminer ma première saison chez les pros avec une victoire. »

« Aujourd'hui était sans doute la dernière opportunité pour les sprinteurs purs, donc je m'attendais à ce que les équipes intéressées par une arrivée groupée à Chaintré prennent le contrôle de la course. Grâce à la résistance de Jan Bakelants et de ses compagnons du groupe de tête, les ascensions de la phase finale ont été gravies à un rythme élevé, ce qui a eu pour effet d’amincir le peloton et de faire passer certains sprinteurs à la trappe. C'était le scénario idéal pour me permettre de jouer la victoire comme lors des deux premières étapes. Je suis content d'avoir fait l’étalage de ma vélocité dans ce Dauphiné, et particulièrement fier de porter le maillot vert sur mes épaules demain. Je compte à présent tout donner pour nos grimpeurs lors des trois étapes restantes. Dans les mois à venir, je veux continuer à me développer et apprendre dans tous les domaines, en espérant terminer ma première saison chez les pros avec une victoire. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner