INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

European Championship

Porteurs du maillot rouge sur la dernière Vuelta, ils seront les deux coureurs d’IWG sur la course en ligne


Très exactement une semaine après la clôture du Tour d’Espagne, au cours duquel ils ont chacun revêtu le maillot rouge de leader, Odd Christian Eiking et Rein Taaramäe troqueront leur tunique d’Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux pour celle de leur équipe nationale le temps des Championnats d’Europe sur route (12/09). Représentant la Norvège pour la première fois sur un championnat continental, Eiking fait partie d’une sélection de six coureurs. Taaramäe, champion d’Estonie du contre-la-montre, sera aligné sur cette épreuve pour la première fois depuis 2016, aux côtés de quatre compatriotes. La Norvège et l’Estonie font partie des 36 nations désireuses de briser l’hégémonie de l’Italie, tenante du titre sur les trois dernières éditions, qui évoluera qui plus est à domicile.


Initialement prévus en 2020, ces Championnats d’Europe seront organisés au nord de la Botte, dans les environs de Trente, du Monte Bondone et de Valle dei Laghi. L’épreuve Elites masculine de dimanche, pour laquelle Eiking et Taaramäe ont été sélectionnés, ponctuera une semaine où seront décernés treize titres européens. Le départ sera donné à 12H30 sur la Piazza Duomo de Trente, pour 73,4 kilomètres de traversée en direction du circuit local de 13,2 kilomètres dans la capitale du Trentin. Sur leur chemin vers le circuit local, les coureurs s’affronteront sur les flancs du Monte Bondone aux environs de la mi-parcours. La seconde moitié de la course au maillot étoilé, qui fait au total 179,2 kilomètres, comporte 8 tours de circuit, chacun empruntant une courte ascension vers la banlieue de Povo.


« J'ai hâte de reconnaître le parcours samedi, car à première vue il pourrait me convenir. Plusieurs scenarii de course sont possibles, mais une chose est sûre, il faudra être sur le qui-vive dès le début de course. Car des coureurs comme Pogacar peuvent tout faire exploser dès la première moitié du parcours. La sélection de Norvège est parée à faire face à tous les déroulements, avec plusieurs cartes à jouer. Dont la mienne, dans un rôle libre, en plus de celle d’Alexander Kristoff qui est notre leader désigné. Bien que la fatigue se soit accumulée vers la fin de la Vuelta, avec du repos, les jambes qui m’ont hissé à la 11ème place du classement final peuvent me permettre de prétendre à un bon résultat ce dimanche ! »  

« J’aborde cette course au maillot étoilé de façon sereine après une magnifique Vuelta. Ma préparation à ce rendez-vous a été idéale, je suis en forme et j’ai des ambitions. Notre sélection d’Estonie est consciente de ses capacités, elle devra calquer sa course sur celle des nations favorites et courir à l’intelligence. Il est difficile de prédire l’issue de la course dimanche, je soupçonne cependant que certaines équipes attendront les 40 derniers kilomètres pour tout chambouler. On s’aperçoit que la plupart des nations alignent des hommes rapides sur la liste de départ, un sprint est donc à envisager. Je me souviens avoir obtenu mon meilleur résultat lors d’un championnat international sur un tracé comparable, à Richmond. J’avais pris la 14ème place, dans un peloton réduit qui s’est départagé au sprint. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner