INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Vuelta a Espana

Rein Taaramäe proche de réitérer l’exploit


Devenu coutumier du fait, Rein Taaramäe a une nouvelle fois disputé la victoire d’étape sur une arrivée au sommet, au moyen d’une échappée ce samedi. Le double vainqueur d’étape sur la Vuelta avait bataillé dans l’Alto de la Colladona, la première ascension des six ascensions du jour, pour intégrer le groupe de tête de 10 coureurs sur cette huitième étape qui menait au sommet de l’ascension inédite de Colláu Fancuaya.

Accompagné par d’autres solides grimpeurs, Taaramäe a contribué à maintenir l’écart au-dessus des quatre minutes pendant la majorité de l’étape, jusqu’à atteindre le pied de l’ascension finale de Colláu Fancuaya (10 km à 8%) avec une avance de trois minutes. L’Estonien a géré son effort sans jamais exploser, en poursuite derrière l’Australien Jay Vine, déjà vainqueur à Pico Jano. Rein Taaramäe termine troisième au sommet et réitère ainsi sa performance à l’Etna sur le dernier Giro.  

« J'ai travaillé très dur pour cette Vuelta a España et je suis probablement dans la meilleure forme de ma vie. Je me sentais bien et j'avais beaucoup de confiance en moi, mais Jay Vine était tout simplement incroyable. Lorsqu’il a accéléré à six kilomètres, je n’ai pas eu de réponse immédiate. Dans une ascension aussi régulière, il est risqué de rester trop longtemps dans le rouge car il n’y a jamais de possibilité de récupérer. J'ai donc choisi de monter à mon rythme, en espérant un moment difficile de Vine pour encore revendiquer la victoire d'étape. Mais au final, il s'est avéré être le plus fort aujourd'hui et je dois me contenter d'une place sur le podium. Nous allons continuer à lutter  »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner