INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Giro d'Italia

Sept fois dans le top 10 avant la journée de repos


Ce lundi, les huit coureurs d’Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux ont profité d’une deuxième journée de repos dans les Abruzzes, non loin du siège de Vini Fantini.

Au terme de neuf étapes, la sélection dirigée par Valerio Piva et Steven De Neef a terminé dans le top 10 à sept reprises, dont six fois parmi les cinq premiers.

Lors de l’étape inaugurale, Biniam Girmay n’a été devancé que par le seul Mathieu Van der Poel, s’emparant du maillot blanc de meilleur jeune. Le coureur érythréen a ensuite obtenu trois top 5 dans les sprints massifs et un autre au prix d’une échappée sur le circuit vallonné autour de Naples.

Le troisième jour, Rein Taaramäe est monté sur la troisième marche du podium au sommet de l’Etna, la première arrivée au sommet de l’épreuve. Sur la deuxième étape de montagne survenue hier au Blockhaus, Domenico Pozzovivo s’est classé 6ème.

La World Team aborde la deuxième semaine avec deux coureurs dans les quinze premiers du classement général provisoire, grâce aux grimpeurs Pozzovivo (8ème) et Jan Hirt (14ème).

Impressionnant de régularité, Biniam Girmay occupe la deuxième place provisoire au classement par points. À l’occasion d’une conférence de presse, le coureur de 22 ans a partagé son ressenti alors qu’il effectue ses débuts dans un Grand Tour.

« Après neuf jours de course sur le premier Grand Tour de ma carrière, je compte cinq top 5, mais j’ai surtout énormément appris. Inévitablement, une certaine fatigue se fait ressentir. Mais je suis déterminé à rallier Verone, car terminer ce Giro constituerait un passage important pour mon développement. »  « Aujourd'hui, j'ai pu profiter pleinement de la journée de repos en compagnie de l’équipe. L'ambiance qui règne est conviviale à la fois pendant et après la course. Nous restons à table une heure après le dîner, on communique étroitement durant la course. Mes coéquipiers m’aident lors des sprints, mais aussi quand je suis dans le gruppetto, je contribue également en allant chercher des bidons. Cette solidarité me permet de m’exprimer pleinement sur le vélo. » « Mon objectif n’a pas changé depuis le grand départ en Hongrie, je veux avant tout remporter une étape. J’aborde l’épreuve au jour le jour, et dans un second temps nous verrons si je peux parvenir à me maintenir dans la course au maillot cyclamen car c’est la première fois que je prends part à une course de plus d’une semaine. »

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner