INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour of Oman

Tom Devriendt (5ème) avec les meilleurs sprinteurs


La deuxième étape du Tour d’Oman, disputée ce vendredi, s’est conclue comme la veille par un sprint massif à Sohar. Un parcours entièrement plat reliait Naseem Park à l’ancienne capitale du sultanat omanais sur 167 kilomètres le long de la Mer d’Arabie, et seuls deux coureurs ont animé l’échappée du jour qui n’avait dès lors que peu de chance d’aboutir.


Le Belge Tom Devriendt, sprinteur désigné de la sélection dirigée par Valerio Piva, a bénéficié d’un travail d’équipe exemplaire tout au long de la journée jusqu’à aborder l’emballage final dans les premières positions. À l’issue du sprint remporté par Cavendish, Devriendt a pris la cinquième place.


Demain, une arrivée explosive à Qurayyat (2.8 km à 7%) attend les coureurs à l’issue d’une troisième étape vallonnée à travers les Monts Hajar, longue de 180 kilomètres.


« La cohésion de notre groupe joue un rôle crucial dans nos performances ici à Oman. Je tiens à remercier mes coéquipiers qui m’ont permis d’obtenir ce top cinq. Kévin van Melsen a fait en sorte que nous occupions la tête à un point important situé à 2 kilomètres de l'arrivée, ensuite Julius Johansen a pris le relais sous la flamme rouge. Comme hier, Hugo Page a attendu les 400 derniers mètres pour me lancer, me permettant de sprinter pour la victoire aux côtés de certains des meilleurs coureurs du monde dans l’exercice. Nous avions les capacités d’obtenir ce résultat déjà hier si nous n’avions pas été enfermés. Nous consacrerons les deux prochains à accompagner Jan Hirt et Rein Taaramäe à l’approche des ascensions. Après quoi, je veux encore saisir ma chance au sprint lors de la dernière étape. »

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner