INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Tour de France

Une étape héroïque de Louis Meintjes


La dix-huitième étape du Tour de France, la dernière dans les Pyrénées, a tenu toutes ses promesses avec une bataille à tombeau ouvert entres les prétendants du classement général, en tête desquels Louis Meintjes, qui s’est illustré par son panache. 

Le Sud-Africain avait exploité les pentes du Col d’Aubisque, la première des trois ascensions répertoriées, pour s’extirper du groupe maillot jaune. Propulsé par Georg Zimmermann et Kobe Goossens, Meintjes s’est forgé une avance de deux minutes sur le peloton au sommet du col classé Hors-Catégorie.

Gérant habilement son effort, il a poursuivi seul son épopée jusqu’au sommet du Col de Spandelles, l’avant-dernière ascension, rejoint par Geraint Thomas, et distant de 30 secondes du maillot jaune Vingegaard et son dauphin Tadej Pogacar. 

Dans la descente, Meintjes & Thomas sont revenus sur ces deux hommes et entamé la montée final vers Hautacam ensemble. Au courage, Meintjes a franchi la ligne en onzième position, au terme d’une étape mythique de plus de quatre heures.  

Grâce à sa performance, il est désormais sixième du classement général du Tour de France. Il se tient à 8 secondes de la cinquième place, détenue par Nairo Quintana, et devance son plus proche poursuivant Aleksandr Vlasov de 27 secondes.

« Dans la montée du Col d'Aubisque, j'ai saisi une opportunité d'anticiper. Et peu après mon attaque, j'ai été agréablement surpris par les renforts de Georg Zimmermann et Kobe Goossens. Même si l'écart avec l'échappée était malheureusement trop grand pour être comblé, leur aide a été très précieuse pour me permettre de construire une belle avance sur les favoris avant le pied du Col de Spandelles. Quand j'ai entendu que Vingegaard et Pogacar se rapprochaient rapidement, j'ai augmenté mon rythme dans le but de franchir le sommet le plus rapidement possible. Grâce à cet effort intense, j'ai pu entamer la montée finale avec les trois premiers du classement. Dans la montée vers Hautacam, j'ai été contraint de baisser mon rythme, ce qui a permis à Vlasov de se rapprocher un peu plus près de moi au classement. Je suis heureux de ma sixième place au classement provisoire. Je reste cependant vigilant et je me prépare pour la prochaine étape qui risque à nouveau d'être âprement disputée, car les sprinteurs ont hâte d’en découdre. »

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner