INTERMARCHÉ
WANTY GOBERT

Critérium du Dauphiné

Avec Louis Meintjes & Jan Hirt comme fers de lance


Dès ce dimanche, Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux participera pour la septième fois au Critérium du Dauphiné (2.UWT, 5-12/06). La 74ème édition s’articule en sept étapes en ligne en plus d’un contre-la-montre individuel le quatrième jour.

La course s’ouvrira en Ardèche avec un double passage de la Côte du Chambon de Bavas (5 km à 5%) et le Col du Moulin à Vent (3,4 km à 5%) en deuxième moitié de course. Au sommet de la dernière difficulté, 30 kilomètres de descente mèneront à Beauchastel, où sera décerné le premier maillot jaune.

Dans la deuxième étape, le sommet du Col de Mézihac emmènent les coureurs à 1100 mètres d’altitude. Les soixante kilomètres restants, principalement en descente, seront interrompus par la Côte de Rohac (1,2 km à 4,9%) à 10 kilomètres de l’arrivée.

La première arrivée au sommet se tiendra mardi, à Chastreix-Sancy (6,2km à 5,6%), suivie le lendemain d’un contre-la-montre individuel intégralement plat de 31,9 kilomètres entre Montbrison et La Bâtie d’Urfé.

Une étape relativement vallonnée se tiendra le cinquième jour vers Chaintré, avant que le peloton ne plonge dans les Alpes vendredi avec le Col de Rousset (6,6 km à 5%) et le col de Cabre (9,1km à 4,7%), dont le sommet est situé à 60 kilomètres de l’arrivée à Gap.

Le weekend servira d’apothéose à cette édition, avec deux étapes d’environ 130 kilomètres qui emprunteront des cols mythiques. Samedi, le col du Galibier, le sommet du Télégraphe et le col la Croix de Fer seront à conquérir avant de rejoindre la station de ski de Vaujany (5,8km à 7,2%), tandis que l’étape de clôture mènera au Plateau de Solaison (11,4km à 8,9km) après l’ascension du Col de la Colombière.

Le final de cette ultime étape avait servi à entériner le classement général en 2017, le Sud-Africain Louis Meintjes y avait pris la troisième place et terminé huitième du classement final. Le récent vainqueur du Giro dell’Appennino sera au départ du Dauphiné pour la sixième fois, une épreuve qu’il a également conclu à la neuvième place en 2016.

Il sera accompagné d’un ancien vainqueur d’étape en la personne de Jan Bakelants (à Poisy en 2014) et le récent sixième du classement final du Tour d’Italie, Jan Hirt. Le Tchèque, vainqueur de l’étape reine des Alpes il y a dix jours, fera ses débuts sur le Dauphiné, au même titre que Kobe Goossens, Laurens Huys, Hugo Page et Julius Johansen.

« J’étais très heureux de voir mes coéquipiers se réjouir de ma victoire sur le Giro dell’Appennino, après sept années sans lever les bras. Ma confiance s’est renforcée grâce aux sensations dans les ascensions et la puissance que j’ai pu développer. Je devrais sans doute envisager d’ajouter plus de compétitions italiennes à mon programme à l’avenir, car c’est là que j’ai obtenu mes trois victoires sur le sol européen ! » « Le Critérium du Dauphiné est une épreuve que je connais bien. Il y aura pas mal de dénivelé, le weekend de clôture sera particulièrement important pour moi. Je connais bien le final de la dernière étape, car en 2017 je n'ai été devancé que par Jakob Fuglsang et Dan Martin sur les flancs du Plateau de Solaison, en tant que dernier rescapé d’un groupe qui avait anticipé. Le contre-la-montre sera tout aussi décisif, le troisième jour il faudra être vigilant pour les cassures dans l’arrivée explosive à Chastreix-Sancy. » « Les autres étapes ne semblent pas exceptionnellement difficiles sur le papier, et les prévisions n’indiquent pas trop de vent. Dès l'étape d'ouverture, nous verrons si les équipes de sprinteurs sont bien organisées et si elles sont en mesure de contrôler les tentatives d'échappée. Notre sélection regorge de jeunes éléments talentueux, que j'encouragerai à courir de manière offensive afin d’exploiter pleinement les opportunités. » « Nous pourrons nous appuyer sur plusieurs options pour le classement. Je me sens très bien, mais je sais le haut niveau atteint par mes coéquipiers sur le Giro et je suis prêt à me mettre au service de Jan Hirt au besoin. Ce serait formidable s’il pouvait profiter de son excellente condition sur ce Dauphiné. Jan et moi passons souvent du temps ensemble en dehors des compétitions, notamment lorsque nous résidons à Andorre. »

Stage 1 (05/06): La Voulte-sur-Rhône – Beauchastel (191,8km)
Stage 2 (06/06): Saint-Péray – Brives-Charensac (169,8km)
Stage 3 (07/06): Saint-Paulien – Chastreix-Sancy (169km)
Stage 4 (08/06): Montbrison – La Bâtie d’Urfé (31,9km) (= TT)
Stage 5 (09/06): Thizy-les-Bourgs – Chaintré (162,3km)
Stage 6 (10/06): Rives – Gap (196,4km)
Stage 7 (11/06): Saint-Chaffrey – Vaujany (134,8km)
Stage 8 (12/06): Saint-Alban-Leysse – Plateau de Solaison (139,2km) 

RESULTS

General Classification

SHARE ARTICLE

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner